A quoi Persépolis était-elle destinée ?

A quoi Persépolis était-elle destinée ?

A quoi Persépolis était-elle destinée ?

Dans cet article nous allons voir: “A quoi Persépolis était-elle destinée ?”, les merveilles du monde ancien, témoignages uniques de la grandeur humaine, fascinent encore par leur histoire et leur mystère.

A quoi Persépolis était-elle destinée ?

Perdues au milieu d’une vaste étendue semi-désertique, quelques colonnes élancées se dressent sur une terrasse artificielle de 18 mètres de haut, adossée à une montagne. C’est tout ce qui reste aujourd’hui de Persépolis, la ville des Perses, l’ancienne résidence des Grands Rois, fondée par Darius le, en 518 avant J.-C. pour exalter la puissance et l’unité de l’Empire achéménide, alors au faîte de sa gloire…

Située dans le Fars, Persépolis ne fut jamais, comme Suse, une capitale politique, mais uniquement une ville de festivités : le souverain, entouré de sa cour, y venait chaque printemps recevoir l’hommage des nombreuses provinces qui composaient alors son immense empire. Chaque délégation, installée sous des tentes dans la vaste plaine qui s’étend face à la terrasse, gravissait le Jour de l’An les 108 marches des immenses escaliers donnant accès à la terrasse. 

Puis elle franchissait une grande porte gardée par des statues colossales de taureaux ailés à tête humaine. Elle pénétrait alors dans la grande salle d’audience carrée de 75 mètres de côté où tenaient à l’aise 10 000 personnes ! Les innombrables bas-reliefs qui ornent encore les escaliers conduisant au palais de Darius ont permis de reconstituer le déroulement des cérémonies et le faste qui les accompagnait.

L’hommage au roi fut par la suite rendu dans un autre palais entrepris par les successeurs de Darius : le « palais des cent colonnes ». Ainsi Persépos continua-t-elle d’ajouter les splendeurs aux splendeurs. Sa richesse était telle que les portes étaient plaquées de bronze et d’or et que les statues ornant le « palais aux cent colonnes » portaient des bracelets et des colliers faits de pierres précieuses : on voit aujourd’hui encore leurs trous de scellement.

La cité, cependant, ne fut jamais achevée. En 330 avant J.-C., Alexandre le Grand s’empara de la ville après avoir défait l’armée perse sur les bords du Granique, puis à Gaugamèles. Il fit incendier la résidence royale après avoir soigneusement vidée de tous ses trésors qu’emportèrent sur leur dos 20 000 mulets et 5 000 chameaux…

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre les merveilles du mondde et leurs secrets. Pour plus d’articles sur ces merveilles ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.