Animaux – Bœuf musqué

Animaux – Bœuf musqué

Animaux – Bœuf musqué

Dans cet article nous allons voir: “Animaux – Bœuf musqué”, le monde des animaux, vaste et diversifié, révèle des merveilles de comportements, d’adaptations et d’interactions fascinantes à explorer.

Animaux – Bœuf musqué

Le Bœuf musqué est rarement élevé en captivité, il n’en existe que peu d’exemplaires dans six jardins zoologiques du monde ; dans la nature aussi, il-est rare. C’est un habitant du grand Nord canadien, de quelques îles de l’Arctique et du Groenland oriental. En ces endroits, on en trouve encore de petits troupeaux isolés.

Dans ces confins peu hospitaliers, il ne trouve comme nourriture que des mousses, des lichens et le saule rampant. Pal l’apparence, il se placerait entre l’aurochs et le bélier ; ses cornes abaissées rappellent par leur forme celles du buffle. Le corps musclé, aux courtes pattes, est couvert d’un poil plus long que celui des autres bovidés ; c’est une bonne -protection contre les vents glacials polaires et les tempêtes de neige.

En cas de forte tempête, ils se blottissent au sol, étroitement serrés les uns contre les autres, les vieux mâles formant un écran du côté d’où vient le vent. Il arrive qu’ils se laissent ainsi complètement recouvrir de neige.

Le bœuf musqué n’est pas particulièrement farouche ; il se laisse assez facilement chasser. Ce n’est certes pas à l’honneur de l’homme blanc que, grâce à ses armes à feu, les troupeaux soient maintenant décimés. Actuellement, c’est u-n animal strictement protégé, et on envisage de le répandre à nouveau dans des régions favorables.

Le Bison commun, ce magnifique colosse de l’Amérique du Nord, massacré de façon insensée, est en voie de disparition. Son histoire est émouvante.

Les premiers immigrants blancs arrivés en Amérique contemplaient avec admiration ces centaines de milliers de bisons dont les troupeaux parcouraient la Prairie, de l’Atlantique jusqu’aux confins du Nevada et de l’Oregon, entre 25⁰ et 65⁰ de latitude nord malgré le mass- sacre en masse, en 1871 les steppes herbeuses qui bordaient l’Arkansas étaient encore-noires de bisons, dont le nombre s’évaluait à quelque quatre millions.

Mais la tuerie insensée s’est poursuivie. En 1889, il n’y avait plus que 85 bisons en liberté aux USA ; au Canada il en restait 500 e t le parc national de Yellowstone en préservait 200. L’année 1908 a marqué un tournant dans cette situation lamentable, grâce aux efforts d’une société spécialement fondée pour la protection du bison et à d’autres mesures énergiques.

En 1926, il y en avait déjà 4.376, et aujourd’hui, plus de 30.000 de ces superbes animaux vivent dans les réserves et les jardins zoologiques. Il faut signaler ici les succès obtenus par les éleveurs du zoo d’Amsterdam., qui en 25 ans ont élevé plus de 80 bisons.

Malgré sa puissance et son poids (le mâle peut atteindre dix quintaux) le bison a des mouvements relativement légers, il n’a jamais l’allure paresseuse du bœuf domestique. Tous ses mouvements sont l’indice de sa force et de son endurance.

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre cet animal. Pour plus d’articles sur les animaux du monde ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.