Anthracite et houille et lignite et tourbe

Anthracite et houille et lignite et tourbe

Anthracite et houille et lignite et tourbe

Dans cet article nous allons voir: “Anthracite et houille et lignite et tourbe“, L’énergie, source mystérieuse qui anime notre quotidien, recèle des secrets captivants. Des formes renouvelables aux technologies nucléaires, elle alimente notre monde moderne tout en présentant des défis complexes. Explorez les mystères de l’énergie et découvrez les clés de son avenir.

Anthracite et houille et lignite et tourbe

Dans le langage courant, le mot « charbon » désigne, non seulement un morceau de houille, d’anthracite, de certain lignite et parfois de tourbe, « charbons naturels », mais encore le coke et les boulets, « charbons artificiels », ils contiennent tous matières volatiles et carbone en proportion variable. Mettez-y le feu, les premières s’enflamment instantanément ; le carbone, lui, réagit plus lentement. Parlons tout d’abord des charbons naturels :

On reconnaît facilement l’âge d’un charbon : plus il est riche en carbone, plus il est ancien, tel l’anthracite, qui en contient de 90 à 95 %. Il s’enflamme donc assez difficilement, mais, quand il brûle, il dégage beaucoup de chaleur, et de façon continue.

Beaucoup de gens se contentent de houille dont la teneur en carbone varie de 70 à 90 %. Moins onéreuse que l’anthracite, s’enflammant plus rapidement que lui, puisque les matières volatiles y sont plus abondantes, elle chauffe aussi beaucoup moins bien.

Brûlée dans de vastes usines, la houille a fourni pendant un siècle et demi le fameux « gaz de ville » qui a alimenté d’abord l’éclairage, puis les cuisinières et les appareils de chauffage de vos parents, grands-parents ou aïeux citadins.

Relativement « jeune », puisque formé à l’ère secondaire et à l’ère tertiaire, exploité à ciel ouvert, le lignite est fibreux ; vous le reconnaîtrez facilement : il est aussi moins dense, moins noir, d’un grain moins serré que les précédents charbons. Son pourcentage en carbone descend au-dessous de 50 % ; il chauffe donc moins bien que la houille ; on le trouve surtout en Union soviétique et en Allemagne.

certains marais plus ou moins asséchés, la dose de carbone y est si réduite qu’elle fume en brûlant, et laisse une énorme masse de cendres dans le foyer.

Une partie fort pauvre de l’Irlande est constituée d’immenses tourbières. Les paysans viennent s’y approvisionner, découpent des morceaux de cette terre à charbon, le transportent à dos d’âne dans des paniers jusque devant leurs fermes : avec elle, ils se chaufferont tout l’hiver.

Mais, exploitée industriellement en carrière, découpée en briquettes chargées sur des charrettes tirées par des ânes (les routes ne sont pas tracées dans les tourbières), la tourbe est ensuite déposée en tas aux axes des grands carrefours routiers. Là, elle est ramassée pour être envoyée comme carburant aux usines thermoélectriques.

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre l’énergie et ses secrets. Pour plus d’articles sur l’énergie ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.