Beaubourg, pourquoi a-t-on laissé les échafaudages ?

Beaubourg, pourquoi a-t-on laissé les échafaudages ?

Beaubourg, pourquoi a-t-on laissé les échafaudages ?

Dans cet article nous allons voir: “Beaubourg, pourquoi a-t-on laissé les échafaudages ?”, les merveilles du monde ancien, témoignages uniques de la grandeur humaine, fascinent encore par leur histoire et leur mystère.

Beaubourg, pourquoi a-t-on laissé les échafaudages ?

« Quelle horreur ! »

« On dirait une usine. »

« Ce n’est pas un musée, c’est une raffinerie ! »

« Pourquoi a-t-on laissé les échafaudages ? »

C’est souvent ainsi que fut accueilli Beaubourg, de son vrai nom le Centre des Arts-Georges Pompidou, implanté au cœur du vieux Paris.

Rêvé par l’ancien président de la République pour créer un foyer de vie culturelle à la mesure de l’an 2000, Beaubourg, comme la tour Eiffel, fut observé avec réserve au fur et à mesure de sa construction.

Beaucoup de Parisiens étaient en effet scandalisés par ces énormes tubes métallisés aux couleurs vives qui jetaient une note discordante dans un quartier au prestigieux passé. Et ils ne perçurent pas d’emblée la grande originalité de l’édifice.

Imaginé par deux architectes, l’italien Piano et l’Anglais Rogers, le bâtiment se compose de cinq étages formés par de grands. Plateaux (50 m x 70 m) superposés, libres de tout obstacle intérieur : contrairement aux bâtiments traditionnels, aucune colonne ni pilier n’est visible. Toutes tes structures porteuses se trouvent à l’extérieur, dégageant ainsi totalement l’espace destiné aux visiteurs.

Des poutres de 50 mètres de long et d’une largeur de 3 mètres seulement forment l’ossature du bâtiment. Chaque poutre est équilibrée par deux balanciers de 8 mètres de long. Le poids de chaque étage repose sur l’une des extrémités du balancier ; l’autre extrémité, ayant tendance à remonter, est retenue par des tenants ancrés au sol dans un énorme bloc de béton en forme de Y qui sert aussi de support aux 28 poutres principales (voir le dessin).

A la différence des architectures métalliques du XIX siècle, il n’y a aucun rivet à Beaubourg. Toutes les poutres en acier d’un seul tenant sont boulonnées.

Chaque pièce a été coulée dans de grands moules avant d’être amenée à Paris sur des wagons spéciaux. Là, de puissantes grues les ont mises en place avant d’installer les planchers.

Toutes les installations techniques – ascenseurs, conduites d’eau, réseaux d’électricité et climatiseurs – ont été fixées à l’extérieur sur la façade Est.

Chacune est peinte d’une couleur différente : rouge pour les ascenseurs, vert pour l’eau, bleu pour la climatisation, jaune pour l’électricité. Des escalators en forme de tubes zèbrent la façade ouest et permettent au public d’accéder aux étages. Accrochées aux structures métalliques, ces installations rejettent en arrière les murs de verre, qui normalement devraient former l’extérieur de l’édifice.

Inauguré en 1977 après cinq années de travaux, le Centre Beaubourg est aujourd’hui, avec la tour Eiffel et le Musée du Louvre, une des merveilles du monde reconnues par les Américains et les Japonais et peut-être un jour par les François !

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre les merveilles du mondde et leurs secrets. Pour plus d’articles sur ces merveilles ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.