Les Arbres – Bouleau Blanc

Les Arbres – Bouleau Blanc

Bouleau commun

Bref contexte

Avant de commencer cet article qui vise comme sujet : «Bouleau Blanc », il est très préférable de savoir que les Arbres sont des végétaux ligneux, caractérisés par leur axe principal, ou tronc, sur lequel prennent naissance des branches secondaires se ramifiant diversement, dont l’assemble constitue la charpente.

Les arbres répondant à cette définition et à cette description sommaire peuvent être divisés en trois groupes importants:

01/ Les conifères

02/ Les feuillus

03/ Les palmiers

Cette classification simple est troublée par quelques cas particuliers, que nous ne préciserons pas dans l’immédiat pour éviter toute confusion

Les Origines de l'arbre

le nom scientifique de Bouleau commun ou Bouleau Blanc : Betula verrucosa

Ehrh, synonyme Beluia Alba. L. arbre répandu dans toute l’Europe et l’Asie Mineure ; jusqu’à l’altitude de 2000 m dans les Pyrénées. Dans les régions nordiques c’est une essence forestière de première importance. Il atteint de 20 à 25 m. écorce blanche se soulevant par plaques. Rameaux grêles, pendants, verruqueux. Feuilles caduques, alternes, pétiolées, acuminées et dentelées. Chartons mâles et femelles distincts, pendants, apparaissant à l’automne et fleurissant au printemps. Le fruit est une petite samarie. Enracinement faible. Le bouleau commun résiste aux froids les plus rigoureux. Il préfère les sols légers, sablonneux, frais, même pauvres.

Bois demi dur, qui sert à fabriquer la pâte à papier et qui constitue un bon combustible.

Nombreuses variétés : fastigiata, youngii a rameaux pendants, dalecarlica a feuilles très découpées. Toutes ces essences sont très ornementales

Comme pour les peupliers-trembles, les bouleaux américains n’ont pas révélé des qualités marquantes leur ouvrant des débouchés importants en France et en Europe. Le bouleau blanc a donc conservé son extension, alors que le bouleau à canot n’obtient guère qu’un succès d’estime. Les deux sont d’ailleurs utilisables dans l’ornementation des parcs, par leur écorce argentée et la grâce du feuillage

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre le monde des plantes. Pour plus d’articles sur ce monde, veuillez consulter la classification des plantes

Articles récents