C’est quoi les déchets nucléaires?

C’est quoi les déchets nucléaires?

C’est quoi les déchets nucléaires?

Dans cet article nous allons voir: “C’est quoi les déchets nucléaires?“, fruit des découvertes scientifiques du XXe siècle, demeure au cœur des débats énergétiques mondiaux. Basée sur la fission nucléaire, cette source offre un potentiel immense, mais suscite des préoccupations liées à la sécurité, à la gestion des déchets et à l’impact environnemental. Explorez cette dualité énergétique complexe.

C’est quoi les déchets nucléaires?

L’énergie nucléaire se distingue des autres formes d’énergie par ce qui subsiste après 1’emp1oi du combustible : les résidus ou déchets de la fission nucléaire. Nous avons vu que l’usine de retraitement y récupère l’uranium ct Ie plutonium, mais laisse un mélange d’isotopes très radioactifs tout à fait inutilisables, et qu’on ne peut jeter en raison de leur rayonnement mortel.

S’occuper de ces déchets est un des problèmes les plus ardus de l’industrie nucléaire. Leurs quantités ne sont pas tellement importantes, mais ils contiennent certains isotopes dont le rayonnement ne descendra ñ un niveau acceptable qu’après plusieurs siècles. Jusqu’a ce moment, ils doivent rester soigneusement enfermés, pour qu’ils ne contaminent pas 1’air, 1’eau et Ie sol. Or aucune méthode totalement sure n’a encore été découverte pour assurer cela.

Les déchets qui sortent de 1’usine de retraite- ment sont en solution dans l’acide nitrique, et ce liquide passe par des tubes d’acier inoxydable dans des conteneurs spéciaux ou il est stocké.  En raison de la chaleur dégagée par les réactions nucléaires qui continuent, la solution doit être refroidie, pour ne pas bouillir.

Les conteneurs sont eux-mêmes réalisés en acier inoxydable, et munis de circuits de refroidissement et d’agitateurs pour éviter le dépôt de corps solides au fond de la solution. A Windscale, les conteneurs sont entourés d’une seconde enveloppe d’acier inoxydable, dans une enceinte de béton elle-même recouverte du même acier. Ces conteneurs ne constituent pas une solution a long terme au problème des résidus: des fuites se produisent en effet même dans l’acier inoxydable après environ 50 ans. Ce résultat est meilleur que dans l’acier doux ordinaire : a la centrale de Hanford (Etat de Washington, Etats-Unis), des fuites commencèrent à se produire dans des conteneurs d’acier doux après 20 ans de stockage.

Il est plus sûr de garder les déchets nucléaires sous forme solide. Pour cela, on peut les mélanger a des matières servant à faire le verre, et chauffer ce mélange dans une cornue, pour obtenir finalement un solide vitreux. Ces colonnes de matières vitrifiées peuvent alors être enfouies pour de longues périodes dans le sol, sans requérir une attention constante. Parmi d’autres solutions d’avant-garde, on propose d’envoyer les déchets dans le Soleil au moyen d’une fusée ou de les déposer sur les glaces de l’Antarctique : perçant la calotte glaciaire par leur chaleur, ils descendraient peu à peu jusqu’au roc sous-jacent.

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre la céramique. Pour plus d’articles sur la céramique ou sur d’autres thèmes scientifiques, veuillez consulter la page d’accueil.