Couture – Le point de piqure et le point arrière

Couture – Le point de piqure et le point arrière

Le point de piqure et le point arrière

Les différents points:

On n’entend par « points de couture », ceux qu’il est indispensable de connaître pour exécuter un vêtement, même très simple. Il s’agit ici de « points » à exécuter à la main car il est bien évident que pour exécuter des points à la machine, il suffit d’en apprendre le maniement: ce qui vous aura été enseigné par la personne à qui vous l’avez achetée.

Les étapes a suivre:

Ces points sont plus résistants à l’usage que le point devant et ils s’emploient dans tous les cas où la machine ne peut être utilisée.

Alors qu’une certaine solidité d’assemblage est indispensable. Ils conviennent parfaitement pour réparer une couture qui s’est dépiquée et qui n’est pas accessible par la machine à coudre.

Le point de piqûre (fig. 2, A) s’exécute de droite à gauche et il permet d’imiter le point machine:

Attachez le fil et formez un point devant. Sortez l'aiguille et tirez le fil.

Piquez l'aiguille au départ de ce premier point, mais ressortez-la cette fois à la longueur de deux points devant (fig. 2, A).

Ensuite, repiquez l'aiguille, en arrière à la fin du dernier point formé et faites-la ressortir encore à la longueur de deux points devant. Et ainsi de suite.

N.B. Il est â retenir que l'effet recherché n'est obtenu que du côté de l'ouvrage sur lequel on travaille; l'autre face présentera à peu près l'aspect d'une couture au point de tige.

Le point « arrière ” (fig. 2. B) est exécuté de la même manière, sauf que le point, piqué en arrière, ne doit pas atteindre le précédent; il sera au contraire, très petit pour être peu visible! Son but est uniquement d’obtenir plus de solidité.

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre le monde de la couture. Pour plus d’articles sur ce volet en particulier, veuillez consulter la page d’accueil

Articles récents