Couture – Le point de piqure et le point arrière

Couture – Le point de piqure et le point arrière

Le point de piqure et le point arrière

Avant de commencer cet article qui vise comme sujet : « Le point de piqure et le point arrière », il est très préférable de savoir que dans le vaste univers de la couture, le point de piqure et le point arrière se démarquent comme des techniques fondamentales. Ces deux points, bien que simples en apparence, constituent les piliers sur lesquels repose la solidité et la qualité des coutures. Explorez avec nous ces éléments essentiels de l’artisanat couturier.

La couture est un art ancien qui a joué un rôle crucial dans la fabrication de vêtements et d’articles textiles. Parmi les nombreux aspects de cet artisanat, le point de piqure et le point arrière se distinguent comme des techniques de base essentielles, utilisées à la fois à la main et à la machine pour créer des coutures solides et des finitions soignées.

Le Point de Piqure :

Le point de piqure est l’un des points les plus couramment utilisés en couture. Il est caractérisé par des points droits régulièrement espacés, qui traversent les deux épaisseurs de tissu pour les assembler solidement. À la machine, il est généralement exécuté avec un point droit simple, tandis qu’à la main, il nécessite une aiguille et du fil de qualité, ainsi qu’une certaine dextérité pour obtenir des points uniformes et résistants. Le point de piqure est utilisé pour assembler des pièces de tissu, fixer des ourlets et réaliser diverses finitions dans de nombreux projets de couture.

Le Point Arrière :

Le point arrière, également connu sous le nom de point de surjet ou point de retour en arrière, est un autre point fondamental en couture. Contrairement au point de piqure, le point arrière est utilisé pour renforcer les coutures et empêcher le tissu de s’effilocher. Il consiste en des points courts et serrés qui sont exécutés dans le sens inverse de la couture pour créer une barrière solide contre le désagrégation du tissu. Ce point est particulièrement utile pour coudre des coutures exposées ou des tissus sujets à l’effilochage.

Différences et Similitudes :

Bien que le point de piqure et le point arrière remplissent des fonctions différentes en couture, ils partagent certains traits communs. Les deux sont des techniques de couture de base qui nécessitent précision et attention aux détails. Ils peuvent être utilisés ensemble dans certains projets pour garantir une finition solide et durable. Cependant, leurs applications spécifiques varient en fonction des exigences de chaque projet et du type de tissu utilisé.

Les étapes a suivre:

Ces points sont plus résistants à l’usage que le point devant et ils s’emploient dans tous les cas où la machine ne peut être utilisée.

Alors qu’une certaine solidité d’assemblage est indispensable. Ils conviennent parfaitement pour réparer une couture qui s’est dépiquée et qui n’est pas accessible par la machine à coudre.

Le point de piqûre (fig. 2, A) s’exécute de droite à gauche et il permet d’imiter le point machine:

01 – Attachez le fil et formez un point devant. Sortez l’aiguille et tirez le fil.

02 – Piquez l’aiguille au départ de ce premier point, mais ressortez-la cette fois à la longueur de deux points devant (fig. 2, A).

03 – Ensuite, repiquez l’aiguille, en arrière à la fin du dernier point formé et faites-la ressortir encore à la longueur de deux points devant. Et ainsi de suite.

N.B. Il est â retenir que l’effet recherché n’est obtenu que du côté de l’ouvrage sur lequel on travaille; l’autre face présentera à peu près l’aspect d’une couture au point de tige.

Le point « arrière ” (fig. 2. B) est exécuté de la même manière, sauf que le point, piqué en arrière, ne doit pas atteindre le précédent; il sera au contraire, très petit pour être peu visible! Son but est uniquement d’obtenir plus de solidité.

Techniques Avancées et Projets Créatifs :

En plus de leurs utilisations de base, le point de piqure et le point arrière peuvent être adaptés et modifiés pour répondre à des besoins spécifiques. Des variations telles que le point de surjet français ou le point de recouvrement offrent des finitions décoratives et fonctionnelles pour les coutures. Ces points sont largement utilisés dans une variété de projets de couture, y compris la confection de vêtements, la création d’accessoires et la décoration d’intérieur.

Importance de la Maîtrise des Points de Base :

La maîtrise du point de piqure et du point arrière est essentielle pour tout couturier en herbe. Ces techniques de couture de base fournissent les fondations nécessaires pour réaliser des projets de couture de haute qualité. Pour les débutants, il est important de consacrer du temps à la pratique et à l’apprentissage de ces points, car ils constituent la base de compétences plus avancées en couture.

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre le monde de la couture. Pour plus d’articles sur ce monde ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.