Couture – Les jours

Couture – Les jours

Les jours

Avant de commencer cet article qui vise comme sujet : « Les jours », il est très préférable de savoir que les jours sont une technique élégante et sophistiquée qui ajoute une touche de raffinement à vos créations. Découvrez l’histoire, les techniques et les applications de cette méthode couture intemporelle dans cet article informatif et inspirant.

Couture - Les jours

On n’entend par « points de couture », ceux qu’il est indispensable de connaître pour exécuter un vêtement, même très simple. Il s’agit ici de « points » à exécuter à la main car il est bien évident que pour exécuter des points à la machine, il suffit d’en apprendre le maniement: ce qui vous aura été enseigné par la personne à qui vous l’avez achetée.

Pour les points nécessitant un relief, tels que le point de croix, de tige, etc., on peut utiliser du coton perlé, du cordonnet de soie, ou toute matière similaire (coton plat, à broder, raphia, etc.).

Les jours:

Il est question ici des ” jours ” simples, les plus communément utilisés, soit en motifs décoratifs sur un corsage de blouse ou de robe, sur des nappes ou napperons, etc. soit le long d’un ourlet.

Le procédé est démontré par les ligures 20 A et B, d’un seul côté des fils tirés; c’est en exécutant le même point du côté opposé que l’on obtient ce que l’on appelle des « jours échelle » (fig. 20 C en haut).

01 – S’il s’agit de longer un ourlet, on commencera par en indiquer la hauteur. S’il s’agit d’un motif décoratif (des quadrillés, des parallèles, des dessins grecs, etc) celui-ci sera tout d’abord précisé sur papier. Ensuite on indiquera sur l’envers du tissu, l’emplacement des fils à tirer. 

02 – Tirez les fils sur la hauteur désirée. N’oubliez pas de les compter en les retirant si ce même travail doit se reproduire plusieurs fois.

Remarque: Lorsqu’on tire des fils sur une longueur inférieure à celle de la pièce (non pas jusqu’au bord), on fait en sorte que ceux-ci ne soient pas coupés à ras de l’extrémité du rang. On laisse, au contraire, des bouts de fil de 1 ou 2 cm que l’on replie vers l’envers et que l’on maintient par quelques points de feston le long de leur pliure.

03 – Bâtissez l’ourlet (voyez l’ourlet double) et s’il est nécessaire de former un coin dans l’ourlet, voyez également l’article « Les Angles et les Coins ».

04 – Reportez-vous aux figures 20 A et B pour exécuter le point: on prend d’abord le nombre de fils voulus et on tire l’aiguille (fig. 20 A); ensuite, on pique un petit point de côté dans le tissu (fig. 20 B) et, s’il y a un ourlet, on le pique en même temps. Le travail se fait de gauche à droite.

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre le monde de la couture. Pour plus d’articles sur ce monde ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.