Couture – Les tissus rayés et quadrillés

Couture – Les tissus rayés et quadrillés

Les tissus rayés et quadrillés

Avec des tissus de ce genre, il n’est possible d’obtenir un résultat parfait que si la trame du tissu est en perpendiculaire à la chaine.

Dans ce cas seulement, on pourra couper de façon symétrique les deux côtés du vêtement (droit et gauche) et raccorder les rayures.

Or, il arrive, que pour des raisons diverses (apprêtage, tissage de médiocre qualité, etc.) que la trame ne soit pas en perpendiculaire à la chaine (voyez fig,32).

On voit immédiatement l’inconvénient que cela présente sur les tissus rayés ou seulement de trame très apparente, car toutes les parties du vêtement où la ligne horizontale doit être maintenue (bas de jupe droite par exemple) sembleraient coupées de travers.

Rappelons, en passant, que l’on appelle « chaine » d’un tissu, les fils qui ont été tendus dans le sens de la lisière et que la « trame » en est la perpendiculaire, soit les fils tendus d’une lisière à l’autre.

Un conseil: s’il vous arrivait de devoir utiliser un tissu dont le tissage est défectueux, cherchez à combiner un modèle où ce défaut n’apparaîtra pas (en biais, par exemple) mais n’essayez pas de le redresser par un repassage humide, car, même si vous obtenez le résultat souhaité, il est presque certain que le tissu reprendra sa forme primitive à la ‘moindre humidité et tout le vêtement serait déséquilibré.

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre le monde de la couture. Pour plus d’articles sur ce volet en particulier, veuillez consulter la page d’accueil

Articles récents