Erostrate et le temple d’éphèse

Erostrate et le temple d’éphèse

Érostrate et le temple d’éphèse

Dans cet article nous allons voir: “Érostrate et le temple d’éphèse”, les merveilles du monde ancien, témoignages uniques de la grandeur humaine, fascinent encore par leur histoire et leur mystère.

Érostrate et le temple d’éphèse

Fondée par des Ioniens lors des grandes migrations des Grecs en Asie Mineure vers l’an 1000 avant J.’C., Éphèse devint rapidement florissante grâce à ses activités commerciales. A cette époque, elle fut aussi le centre d’un culte à Artémis, la grande déesse de la Fécondité, honorée depuis des millénaires en Anatolie. (Il ne faut pas la confondre avec l’Artémis grecque classique, l’intrépide vierge chasseresse, sœur d’Apollon.)

Peu avant le milieu du VIe siècle avant J.-C., les habitants entreprirent l’édification d’un temple digne de leur déesse et de leur opulente cité. Ils firent appel aux architectes Théodore de Samos, puis Chersiphon et Metagènes de Crète pour diriger les travaux. Le roi de Lydie, le riche Crésus (561- 541 av. J.-C.), tint à participer à l’embellissement de l’édifice et offrit au temple plusieurs colonnes. Achevé vers 550 av. J.-C., l’édifice (115 x 55 m) comptait alors, selon Pline le Jeune, 127 colonnes de marbre de 19 mètres de haut, dont plus d’un tiers présentaient des reliefs admirables.

En 356 av. J.-C., la nuit même de la naissance d’Alexandre le Grand, d’après une légende, un habitant de la ville en mal de célébrité, Érostrate, mit le feu au temple afin d’immortaliser son nom !

Reconstruit sur le même plan, le nouveau temple reposait sur une plateforme à laquelle on accédait par un large escalier de 14 marches. Les Anciens, enthousiasmés par la splendeur de l’édifice, le classèrent alors parmi les merveilles du monde. Sa richesse et son rayonnement étaient tels qu’il attirait une foule de pélerins venus des quatre coins de l’Hellade et de l’Asie Mineure honorer la déesse.

Au 1er siècle de notre ère, Néron n’hésita pas à s’emparer des prodigieuses richesses qui s’y étaient accumulées.

Pillé par les Goths en 263, le temple d’Artémis fut restauré une fois encore. Mais l’apparition du christianisme le rejeta dans l’ombre. Délaissé, abandonné, il servit de carrière aux bâtisseurs de la basilique Sainte-Sophie à Constantinople…

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre les merveilles du mondde et leurs secrets. Pour plus d’articles sur ces merveilles ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.