Histoire – Berceau de la civilisation

Histoire – Berceau de la civilisation

Berceau de la civilisation

Avant de commencer cet article qui vise comme sujet : « Berceau de la civilisation », il est très préférable de savoir que l’exploration du passé humain nous plonge au cœur même de l’histoire, l’anthropololie et d’autres sciences, révélant les mystères et les triomphes de notre passé ancestral.

Résumé de l'article:

Au début de l’histoire humaine, les civilisations émergeaient et se développaient à un rythme effréné, façonnant le monde antique avec leurs innovations en agriculture, élevage, urbanisation et commerce. Tribus nomades et cités prospères se disputaient des terres fertiles, forgeant ainsi les premières pages de l’histoire. 

Parmi ces terres convoitées, la Mésopotamie se démarque, berceau de civilisations telles que les Sumériens, Akkadiens, et Babyloniens. Ces sociétés florissantes dominèrent la région pendant des millénaires, façonnant la civilisation elle-même. Ces pionniers, au bord du Tibre, posèrent les fondations de l’Assyrie, tandis que la Babylonie, aride mais fertile, fut le théâtre d’une prospérité sans précédent.

Histoire – Berceau de la civilisation

Au début de cette période, de nombreuses peuplades, évoluant rapidement, s’adonnaient à la culture, à l’élevage, construisaient des villes, faisaient du commerce, édifiaient des forteresses pour parer d’éventuelles invasions. Dans les déserts, les montagnes et les steppes, des tribus nomades, conduisant leurs troupeaux, vivaient de chasse et de rapines.

Au fur et à mesure que ces communautés devenaient plus importantes, elles cherchaient à accroître ce que nous appellerions aujourd’hui leur “espace vital”. Elles se firent alors la guerre pour occuper les régions les plus fertiles, les plus giboyeuses ou les mieux protégées.

Un pays particulièrement convoité était une bande de terre qui partait des hauteurs de l’Irak pour descendre jusqu’au golfe Persique. Deux fleuves l’arrosaient : le Tigre et l’Euphrate. D’où le nom qu’on lui donna : Mésopotamie, le pays entre les fleuves. Durant 3 500 ans, la Mésopotamie devait présider aux destinées de nombreuses cités et de maintes civilisations.

Les Sumériens, les Akkadiens, les Babyloniens, les Assyriens et les Chaldéens ne sont que les plus connus parmi les peuples qui vécurent et prospérèrent dans cette contrée. Pour finir, les Perses l’envahirent et la réduisirent à l’état de simple province. N’empêche que ce pays fut le creuset d’où sortirent les civilisations, ou mieux la civilisation.

Ceux que nous pouvons considérer comme des pionniers sur cette terre construisirent leurs villages au bord du Tibre, vers le nord. Cultiver le sol était leur principale occupation. Mais ils végétèrent longtemps et ce ne fut que bien plus tard que la région acquit sa renommée et prit le nom d’Assyrie. La partie méridionale de la Mésopotamie, appelée par la suite Babylonie, était particulièrement sèche et brûlante. Elle n’attirait guère les peuples désireux de se fixer.

En revanche, les vastes plaines situées entre le Tigre et l’Euphrate offraient des conditions exceptionnelles pour la culture, à la condition toutefois d’être irriguées.

Tout à fait au sud, sur les bords du Tigre et dans le delta, des marais constituaient de véritables réserves de gibier à plume et de poissons. Les roseaux qui poussaient sur les rives fournissaient un matériau de choix pour construire bateaux et huttes. En somme, pour mettre en valeur cette région, il ne manquait que des hommes de bonne volonté.

Conclusion de l'article:

En rétrospective, la Mésopotamie se distingue comme une terre fertile où prospéraient diverses civilisations anciennes, marquant ainsi le début de l’histoire humaine. Des Sumériens aux Babyloniens, cette région fut le foyer de l’innovation, du commerce et du progrès social pendant des millénaires. Bien que dominée par les Perses à la fin, son héritage perdure, ayant influencé la civilisation occidentale et façonné notre compréhension du monde antique. De même, l’Assyrie, avec ses débuts modestes au bord du Tibre, et la Babylonie, malgré son climat aride, ont laissé une empreinte indélébile sur l’histoire de l’humanité.

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre l’histoir des êtres humains et leurs civilisations. Pour plus d’articles sur l’histoir et les civilisations ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.