Histoire – Les nobles athéniens

Histoire – Les nobles athéniens

Les nobles athéniens

Avant de commencer cet article qui vise comme sujet : « Les nobles athéniens », il est très préférable de savoir que l’exploration du passé humain nous plonge au cœur même de l’histoire, l’anthropololie et d’autres sciences, révélant les mystères et les triomphes de notre passé ancestral.

Résumé de l'article:

Athènes, l’une des cités-États les plus emblématiques de la Grèce antique, prospérait sous la protection d’Athéna, déesse de la sagesse et de la guerre. Cette protection divine reflétait bien le caractère des Athéniens, à la fois sages et vaillants au combat. Athènes possédait une histoire ancienne, marquée par une lignée de rois dont le plus célèbre était Thésée, connu pour avoir vaincu le Minotaure. Cependant, ce n’est qu’au VIe siècle avant Jésus-Christ qu’Athènes commença à se distinguer, malgré les querelles incessantes entre nobles qui menaçaient de la mener à sa perte.

Histoire – Les nobles athéniens

De toutes les Cités-États de la Grèce antique, Athènes était certainement la plus favorisée. La ville était placée sous la protection d’Athéna, déesse de la sagesse… et de la guerre, qui s’acquittait parfaitement de sa charge : les Athéniens combattaient avec beaucoup de bonheur, et ils avaient de la sagesse à revendre. Athènes était une ville fort ancienne. Son histoire commence par une lignée de rois qui avançaient si loin dans le passé que personne ne savait au juste quand ils avaient vécu.

Le plus connu, Thésée, n’est autre que le jeune héros qui tua le Minotaure, en Crète. Les historiens de l’époque racontent qu’il sut gagner l’amitié des tribus voisines et les convainquit de lui prêter un serment d’allégeance, pour pouvoir asseoir solidement la cité qu’il venait de fonder. Mais il se passa bien des siècles avant qu’Athènes acquît une certaine importance.

Au VIe siècle avant Jésus-Christ, elle n’était encore qu’une ville moyenne. Les terres alentour constituaient l’Attique. Le roi n’y avait pas grande autorité. En réalité, Athènes était gouvernée par des nobles querelleurs continuellement en lutte les uns contre les autres et n’hésitant pas à incendier les récoltes d’un rival, histoire de s’amuser un peu. Il fallait à tout prix que cela cesse car ces guerres intestines conduisaient tout droit Athènes à la famine et à la ruine.

Aussi les nobles révisèrent-ils leurs manières de voir. Ils s’allièrent – une fois n’est pas coutume -, prirent l’Acropole d’assaut et instaurèrent un conseil destiné à gouverner le peuple. Après quoi ils promirent solennellement d’être les fidèles défenseurs d’Athènes et prièrent Athéna de leur donner la force de vivre sans recommencer à se chercher noise. C’était beaucoup demander, même à une déesse. De nouvelles luttes intestines éclatèrent.

Tandis que les nobles s’en donnaient à cœur joie et se pourfendaient allègrement, le peuple, lui, pâtissait et voyait d’un fort mauvais œil ses nouveaux maîtres. Le peuple, d’ailleurs, ne formait pas un tout uni. Les citadins et les fermiers qui vivaient tout près de la ville s’appelaient eux-mêmes la plaine et ne prisaient guère les habitants du bord de la mer. Pour comble de malheur, à l’époque, il n’existait pas de lois écrites. Le conseil des juges, ou aréopage, regroupait que des nobles qui avaient modifié les lois uniquement à leur profit.

Quand un noble revendiquait les terres d’un fermier qui lui devait de l’argent, le conseil se prononçait toujours en faveur du noble. Et si la valeur des terres était inférieure à la somme due, le conseil tolérait que le noble réduisît le fermier en esclavage. Finalement le peuple réclama des lois plus équitables. En 621 avant Jésus-Christ, les seigneurs se décidèrent à désigner un certain Dracon qu’ils chargèrent de rédiger un code de lois pour Athènes.

Mais lorsque les lois en question furent inscrites sur les murs de la cité, les citoyens s’en détournèrent avec colère. ” Dracon n’a pas écrit ces lois avec de l’encre “, s’écriaient-ils, ” mais avec du sang ! ” Les lois de Dracon étaient sévères et le châtiment infligé aux contrevenants des plus rudes. Voler ne fût-ce qu’une figue entraînait la peine de mort.

Dracon, à qui l’on demanda en effet très souvent s’il était bon de punir les méchants de la sorte, répondait qu’il ne voyait rien de mal à le faire.

Conclusion de l'article:

Les luttes internes entre les nobles d’Athènes avaient plongé la cité dans le chaos, menaçant son existence même. Le peuple, exaspéré par les injustices et l’absence de lois écrites équitables, exigea des réformes. La nomination de Dracon en 621 avant Jésus-Christ pour rédiger un code de lois marqua une étape cruciale, bien que ses lois, sévères et sanguinaires, provoquèrent la colère des citoyens. Cette période de troubles internes et de réformes juridiques préfigura les transformations politiques à venir, menant éventuellement à l’établissement de la démocratie athénienne, un modèle politique qui allait marquer l’histoire de la civilisation occidentale.

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre l’histoir des êtres humains et leurs civilisations. Pour plus d’articles sur l’histoir et les civilisations ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.