Il faut être très prudent quand on déboise

Il faut être très prudent quand on déboise

Il faut être très prudent quand on déboise

Dans cet article nous allons voir: “Il faut être très prudent quand on déboise”, la nature, toile vivante de biodiversité, nous entoure avec sa splendeur, offrant mystères, équilibre et source infinie d’inspiration.

Il faut être très prudent quand on déboise

Ce fermier est très content de la terre de son champ. Soucieux d’augmenter le rendement de son bien, il décide d’agrandir la surface des terres cultivables, en arrachant les arbres qui escaladent la pente qui les surplombe. Depuis que ce petit bois s’est développé, une bonne couche d’humus a dû fertiliser le sol.

A l’automne, quand la nature entre en sommeil, les bûcherons et les bulldozers défrichent le petit bois, arrachent les grandes racines profondément ancrées dans la roche. Bientôt, la terre est prête pour de nouvelles semailles. La mauvaise saison arrive, la pente nue, face à l’ouest, reçoit les pluies rageuses, l’eau lave le sol de ses sels nutritifs, elle coule sans obstacle, entraînant la pierraille, et va s’accumuler sur le champ, en contrebas.

La belle terre lourde et fertile est bientôt gorgée d’eau, et les graines pourrissent avant d’avoir germé. Les quelques maigres pousses qui apparaissent au printemps sont recouvertes par le limon qui descend de la pente avec les averses torrentielles de mars. Le désastre est complet.

Les arbres retenaient la terre, faisaient obstacle au ruissellement des eaux, l’humus qui se formait sous leurs ombrages fournissait des sels minéraux qui, lentement, se dissolvaient et allaient fertiliser le sol. L’orientation de la pente, favorable au développement du petit bois protecteur du champ, est devenue néfaste quand on a déboisé.

Actuellement, l’exploitation des forêts, particulièrement dans les régions montagneuses, est très surveillée. Bien des erreurs passées ont été réparées, mais au prix de beaucoup de soins, d’argent et de patience. Un reboisement très réussi est celui du massif du mont Aigoual, dans les Cévennes, commencé il y a 75 ans.

L’ignorance et la transhumance avaient pelé littéralement pentes et sommets, provoquant des glissements de terrains, favorisant l’apparition de torrents dévastateurs. Il y a maintenant de très belles forêts de châtaigniers et de sapins, dont l’exploitation, sagement menée, est une source de richesse pour la région.

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre La nature et ses secrets. Pour plus d’articles sur la Nature ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.