La céramique dans la région moyen orient

La céramique dans la région moyen orient

La céramique dans la région moyen orient

Dans cet article nous allons voir: “La céramique dans la région moyen orient“, la plus blanche et la plus fine, la plus délicate et la plus précieuse des céramiques. 

La céramique dans la région moyen orient

Ce que l’on appelle « culture de l’Indus » se développa parmi les communautés qui habitaient la vallée du fleuve qui porte le même nom, entre 2550 et 1500 avant J.-C. Ses centres les plus importants furent les villes de Mohenjo-Daro et de Harappa. C’étaient des populations sédentaires, fondamentalement agricoles, elles n’ont pas d’histoire en-dehors de l’épisode de leur disparition, absolument tragique. Pendant mille années d’existence, elles construisirent toujours le même type d’édifices et fabriquèrent les mêmes styles d’armes, de bijoux en pierres semi-précieuses, de jouets et de statuettes. Leur art n’en est pas moins intéressant. Leur céramique style Nal rappelle celle de Tepe-siyalk IIIème. Mais ce qui frappe le plus est l’apparition de nombreuses images de déesses-mères, de formes d’animaux avec des têtes mobiles, de sceaux ronds et carrés.

La culture chinoise influença, de façon plus ou moins marquée, tous les peuples voisins, et surtout la Corée, le Japon et tous les royaumes du Sud Est asiatique. Malgré tout, la céramique coréenne est l’art le plus typique du goût, de la fantaisie et de l’habileté des artisans coréens. L’ancien procédé employé, dénommé « shangkan », consistait à tracer de profondes gravures sur les poteries aux formes très originales, en dessinant des étoiles, des fleurs, des feuilles qu’ils remplissaient de blanc, de kaolin ou de pâte noire. Ensuite, la pièce était cuite et vernissée. Par contre, durant la période « Korai», la céramique était parfois véritablement sculptée. Plus tard, ils imitèrent la céramique « céladon » aux tons verts bleus typiques. La céramique coréenne a toujours eu une personnalité propre, jusqu’à ce que les événements politiques dramatiques du pays, au siècle dernier, provoquent la perte de la finesse et de l’originalité de tout l’art coréen.

Depuis fort longtemps, le Japon a reçu des influences culturelles coréennes, et surtout chinoises, dans tous les domaines : artistique, scientifique, moral et spirituel. En dépit de celà, la culture japonaise a toujours maintenu une personnalité unique et un niveau esthétique élevé.

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre la céramique. Pour plus d’articles sur la céramique ou sur d’autres thèmes scientifiques, veuillez consulter la page d’accueil.