La céramique durant les dynasties chinoises

La céramique durant les dynasties chinoises

La céramique durant les dynasties chinoises

Les deux premières dynasties, des Hsias et des Chan-Yiu sont semi-légendaires ou mythologiques. La céramique est blanche, avec des zones de grecques élaborées au moule. Chaque forme de poterie a une utilisation et un nom propres. Un motif principal qu’on rencontre souvent est T’ao-t’ieh, le « Démon de la Terre », aux gros yeux et sans mandibule, il persistera à travers la dynastie suivante, celle des Chu (VIIIème à VIème siècles avant J.-C.), considérée aussi comme l’âge d’or de la philosophie chinoise. Les idées des philosophes comme Lao/Tse, Confucius, Mencius, Chuangtzu et Ch’ü Yüan, fleurirent en ces temps là.

A l’époque Han (IIème siècle avant J.-C. jusqu’en 220 de l’ère chrétienne) apparaissent toutes les particularités de l’art chinois dans diverses manifestations de la sculpture, du portrait, de la gravure, etc.…, des symboles, des foules anonymes et des silhouettes. La céramique connaît un énorme progrès : la couverture de vernis en plomb, probablement venue d’Occident, et l’ornementation laquée, typiquement orientale.

Pendant la dynastie des Sui (581-617) on a la première manifestation réelle de l’existence d’une nouvelle espèce de céramique, la porcelaine. Pendant la dynastie suivante, celle des T’ang, des progrès fermes et remarquables se consolident dans sa production. La pâte poreuse, colorée et compacte, obtenue à partir du kaolin, argile blanche dont Ie nom provient de celui des Monts Kaoling «Montagne Blanche» produit des suites funéraires artistiques, dans lesquelles abondent des animaux au dessin complètement réaliste(cerfs, rennes, moutons, etc.), à côté d’êtres fabuleux comme des dragons revêtus d’un vernis de couleur fauve, verte et bleue turquoise, appliquées parfois en une seule couleur, parfois, en les combinant.

La dynastie Sung (960- l27g) coïncide avec ledit «âge auguste >> de l’art
chinois. Les rares porcelaines datant de cette époque atteignent la catégorie de pièces classiques par leur forme élégante et par l’ornementation très inspirée gravée ou peinte, employant de préférence des thèmes floraux. C’est à cette époque qu’on commença à fabriquer des pots sur la base d’un ton exquis de vert-mer pâle; avec le temps ils allaient devenir célèbres et très recherchés en Europe.

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre la céramique. Pour plus d’articles sur ce volet en particulier, veuillez consulter la page d’accueil

Articles récents