La céramique une histoire au travers le temps

La céramique une histoire au travers le temps

La céramique une histoire au travers le temps

Dans cet article nous allons voir: “La céramique une histoire au travers le temps“, la plus blanche et la plus fine, la plus délicate et la plus précieuse des céramiques. 

La céramique une histoire au travers le temps

Au fil des siècles, nos ancêtres ont vécu des phénomènes étonnamment similaires à ceux que nous observons aujourd’hui. Ce constat est encore plus frappant lorsque l’on considère les matériaux fragiles utilisés pour construire certains villages et bourgs. Souvent, sur les ruines d’un village dévasté par la guerre, les éléments naturels, ou simplement le passage inexorable du temps, émergeait un nouveau foyer humain. De tels processus de construction se répétaient, superposant de nouveaux vestiges aux anciens. Ainsi naissaient des collines de ruines au cœur des plaines, attirant l’attention des bâtisseurs contemporains.

Au Moyen-Orient, ces collines étaient appelées “tells”. Pendant des siècles, les bergers qui faisaient paître leurs troupeaux ignoraient que ces tells ne représentaient pas simplement des monticules, mais les vestiges de civilisations et de cultures révolues. Les tells renfermaient des débris de céramique mêlés à d’autres vestiges archéologiques datant de plusieurs siècles. Ils attendaient patiemment l’arrivée de l’archéologue, armé de sa petite pioche, prêt à dépoussiérer et à nettoyer méticuleusement chaque fragment.

Ces archéologues, faisant preuve d’une patience et d’une habileté remarquables, classaient méticuleusement les fragments, les assemblaient tels des pièces de puzzle complexes. Leur objectif était de reconstituer, en tout ou en partie, la forme des récipients qui avaient jadis contenu du grain, de l’eau, du vin, et les parfums de propriétaires aujourd’hui oubliés.

Le pionnier dans la mise au jour des tells fut Paul-Émile Botta, consul français à Mossoul à partir de 1842. Sous la colline de Khorsabad, il révéla les vestiges du palais de Sargon, roi d’Assyrie de 722 à 705 avant J.-C., père de Sennacherib. Depuis cette découverte pionnière, les recherches et les explorations se sont multipliées dans cette région et au-delà, à travers le Vieux Monde. Même les ravages des guerres n’ont pu décourager les archéologues, toujours déterminés à exhumer les trésors enfouis de l’histoire ancienne.

Ces collines vivantes de l’histoire ancienne sont bien plus que de simples monticules de terre. Elles sont des archives silencieuses, des témoins oubliés d’époques révolues, attendant patiemment d’être révélés par les efforts acharnés des passionnés de l’archéologie. Chaque morceau de céramique retrouvé sous ces tells est une pièce du puzzle qui raconte l’histoire de l’humanité, un rappel tangible de notre héritage collectif.

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre la céramique. Pour plus d’articles sur la céramique ou sur d’autres thèmes scientifiques, veuillez consulter la page d’accueil.