La chine le berceau de la porcelaine

La chine le berceau de la porcelaine

La chine le berceau de la porcelaine

Dans cet article nous allons voir: “La chine le berceau de la porcelaine“, la plus blanche et la plus fine, la plus délicate et la plus précieuse des céramiques. 

La chine le berceau de la porcelaine

En 1298, le vénitien Marco Polo publia la merveilleuse narration de ses voyages au pays semi-légendaire de Catay, nom que portait alors la lointaine Chine. Dans son récit, il fit connaître aux Européens l’existence de nombreuses merveilles insoupçonnées, parmi lesquelles celle de la porcelaine n’était pas la moindre. On décrivit par ce nom, d’origine peu précise, un type de céramique, très spécial, qui accapara vite l’intérêt et la faveur du public. Ses principales caractéristiques sont les suivantes: finition impeccable, blancheur de son corps et lustre; elle est dure au point qu’une pointe d’acier ne peut la rayer. Mais ce qui rend la porcelaine de Chine vraiment différente et inégalable est la translucidité de son corps et la finesse des bords.

Pendant des siècles, l’emploi de la porcelaine était le privilège des membres de la famille impériale chinoise. Les ateliers où on la fabriquait étaient propriété de l’empereur qui disposait d’une garde et d’une inspection de mandarins chargés de surveiller et d’en contrôler la production. Le secret de sa fabrication était si jalousement gardé que la moindre indiscrétion des ouvriers était punie de la peine de mort.

En Chine, nous identifions le nom des dynasties régnantes en donnant un nom aux différentes périodes de leur histoire et, en même temps aux courants artistiques et aux productions réalisées pendant leur domination, en plus des temps révolutionnaires appelés « printemps-automne » et « règnes combattants ». De la même façon, les styles de la céramique chinoise, comme tant d’autres productions artistiques, reçoivent les noms des dynasties, mais elles sont trop nombreuses pour que nous puissions toutes les citer, aussi allons-nous nous occuper seulement des plus importantes, en ce qui concerne la production de la céramique.

La période néolithique connut un long développement dans la plaine centrale chinoise, depuis les années 4000 à1500 avant J.-C. approximativement. Dans les excavations de Yang-Chao, au Nord du Honan, réalisées alors qu’on construisait une voie ferrée, on a découvert et on a extrait des pièces d’une céramique très ancienne, avec des vases roses et des vases noirs brunis. A Pan-Chan (Kansü) on a trouvé une autre céramique, contemporaine de la précédente, avec des ornements polychromes peints, sur la base de motifs ayant des spirales, des volutes et des rhombes.

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre la céramique. Pour plus d’articles sur la céramique ou sur d’autres thèmes scientifiques, veuillez consulter la page d’accueil.