La chouette chevêche

La chouette chevêche

La chouette chevêche

Le male de la chouette chevêche

Bref contexte

La chouette chevêche est connue en ornithologie sous le nom: Athene Noctua . Et l’oiseau appartient à l’ordre des Strigiformes Cette étude couvre toutes les parties nécessaires de l’ornithologie afin de connaître tout les détails de l’oiseau.

Apparence et comportement

Long : 21-27 cm ; aile pliée : 151-178 mm ; 56-62 cm ; queue : 74-84 mm ; bec : 20 mm. Poids : 123-198 g.

Dessus et queue bruns, régulièrement tachés de blanc laiteux, en particulier sur la tête oŭ les taches sont plus fine. Disques faciaux blanc sale, marqués d’un croissant gris brun sous l’œil. Sourcils et menton blancs. Dessous brun mêlé de taches blanchâtres verticales. Pattes blanches. Bec gris verdâtre. Iris jaune, pupille noire.

C’est à sa tête ronde se fondant, sans la transition habituelle du cou, dans le corps trapu que l’on reconnaît la chouette chevêche. Ouvrant sur le monde deux grands yeux d’or, elle représentait jadis dans la mythologie grecque Athéna, déesse de la pensée, des arts et des sciences ; divinité assimilée par les romains à minerve, déesse de la sagesse. Visible en plein soleil, qu’elle ne craint pas et semble même apprécier, la chouette chevêche ne cherche âs à dissimuler sa présence. C’est ainsi qu’on peut l’observer, aux heures les plus chaudes de la journée, posée au sommet d’une branche morte, sur un fil téléphonique, un rocher ou une falaise.

La femelle de la chouette chevêche

La femelle de la chouette chevêche

Plutôt loquace, notamment dans la soirée et en mars avril à l’époque des amours, c’est dès la fin de l’hiver que la chouette chevêche lance ses « oui-iiou… oui-iiou », émis par volées, brefs et nerveux, le mâle émettant des « hou-ou… hou-ou… hou-ou » interrogatifs.

Échantillons de la voix de l'oiseau

L'alimentation

Chassant surtout à l’affût, en particulier à la tombée du jour et au crépuscule, la chouette chevêche saisit en plein vol les insectes représentant jusqu’à 60% de son régime ; les petits rongeurs occupent aussi une place prépondérante. Les passereaux, les batraciens, les lombrics et quelques lézards complètent son menu. Très semblables à celles du faucon crécerelle, les pelotes de régurgitation mesurent 1,5 cm de diamètre pour 2 à 4 cm de longueur.

Reproduction

Casanière par nature, cette petite chouette se cantonne dans les espaces dégagés. Sa prédilection va donc aux champs de taille moyenne et bordés de haies ainsi qu’aux vergers. Qu’elle s’établisse dans un vieux mur couvert de lierre, dans le trou naturel d’un arbre, celui d’un rocher, ou utilise un terrier de lapin, la chouette chevêche a besoin d’une loge sŭre et discrète.

Entre mi-avril et mi-mai, la femelle y dépose ses 4 ou 5 œufs blancs et ronds. Moyennes : 29 x 35 mm ; poids : 16 g. tandis que le male veille non loin de là et assure fidèlement le ravitaillement de sa compagne, celle-ci assure seule les 28 jours d’incubation. Ensuite les deux adultes participent à l’élevage de la nichée.

De même, la seconde ponte qui n’est pas régulière peut être observée de juillet à octobre. Ravitaillée par le male, la femelle assure seule les 32 à 34 jours d’incubation qui commence dès la ponte du premier œuf. Males et femelles participent au nourrissage de la nichée. Les jeunes sont en plumes à l’age de 2 mois et volent entre 65 et 86 jours.

Avant même de savoir voler, les jeunes déjà emplumés aiment découvrir les alentours du nid. Aussi n’est-il pas rare de les découvrir en juillet à l’ombre du feuillage, perchés sur une branche proche du nid qu’ils regagnent rapidement dès qu’ils sont inquiétés. Ils quittent le domicile conjugal à l’âge de 26 jours, mais restent en compagnie de leurs aînés durant 1 mois encore après leur départ.

Les œufs de la chouette chevêche

Les œufs de la chouette chevêche

Migration

N’aimant guère les voyages, la chouette chevêche reste fidèle à son territoire en toutes saisons, mêmes au cours des hivers les plus rudes, seuls les jeunes en quête d’un canton libre effectuent une dispersion automnale.

Répartition

Introduite en Grande-Bretagne en 1903, la chouette chevêche niche maintenant dans toute l’Europe, la limite septentrionale de répartition coïncidant avec l’Ecosse et le Danemark. A l’est, elle aussi représentée par différente sous-espèces jusqu’en Mandchourie et niche également en Afrique du Nord et en Arabie. La zone de reproduction s’étend aussi jusqu’en Somalie et en Asie Mineure.

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre le comportement des oiseaux. Pour plus d’articles sur le monde des oiseaux en particulier et sur le monde animal en général, veuillez consulter la classification des animaux

Articles récents