La chouette effraie

La chouette effraie

La chouette effraie -male a droit, femelle a gauche

La chouette effraie -male a droit, femelle a gauche

Bref contexte

La chouette effraie est connue en ornithologie sous le nom: Tyto Alba . Et l’oiseau appartient à l’ordre des Strigiformes Cette étude couvre toutes les parties nécessaires de l’ornithologie afin de connaître tout les détails de l’oiseau.

Apparence et comportement

Long : 32-40 cm ; aile pliée : 265-290 mm ; env : 90-96 cm ; queue : 110-126 mm ; bec : 22-30 mm. Poids : 335 g.

Race alba (forme claire)

masque facial blanc bordé de brun pale ; tache roussâtre, marqué de gris argenté sur la tête, le dos, les ailes et la queue ; rémiges barrées de gris ; dessous blanc moucheté de brun ; jambes blanches, hautes et bien visibles.

La chouette effraie -male a droit, femelle a gauche

La chouette effraie -male a droit, femelle a gauche

Race guttata (forme foncée)

masque facial blanc sale mêlé de raies plus foncées autour des yeux ; dessus plus grisé ; dessous roussâtre.

Race guttata (forme foncée) 

Race guttata (forme foncée) 

Race alba (forme claire) 

Race alba (forme claire) 

Cette jolie chouette dont le masque facial en forme de cœur est caractéristique, est la « dame blanche » de nos campagnes, celle qui fréquente greniers, clochers, granges et autres masures. Celle encore que les phares de la voiture surprennent, posée sur un piquet et qui, hélas trop souvent, périt sur la route. Discrète durant le jour, elle ne consent à quitter le gite qu’a la nuit tombée, parcourant alors d’un vol souple et silencieux son territoire balisé par série de poste d’affût.

Échantillons de la voix de l'oiseau

Se guidant à l’ouie plutôt qu’a la vue, elle distingue les cris perçants lancés dans l’obscurité par les petits mammifères inconscients de danger. L’effraie ne laisse entendre que des ronflement étonnants de vérité et des chuintements traînants : en vol, elle lance une plainte évoluant parfois en trille.

L'alimentation

Variable selon la région et la saison, le régime de la chouette effraie se compose pour 84% de campagnols et autres rongeurs, 12% de musaraignes, 3% d’oiseaux, quelques batraciens et insectes complétant la ration journalière. Généralement avalées, ces proies donnent lieu à la régurgitation des deux pelotes quotidiennes de 6 cm de long pour 2 à 3 cm de diamètre.

Reproduction

Sans doute, très fidèles l’un à l’autre, les partenaires témoignent aussi d’un attachement profond à leur territoire. Si l’effraie utilise les vieux arbres comme logis, de nombreux nicheurs ont opté pour les constructions humaines, qu’il s’agisse d’une ferme abandonnée, d’un nichoir.

C’est lâ, sur un matelas de pelotes plus ou moins épais, parfois aussi dans la paille, que la femelle dépose entre mi-avril et début juin, ses 4 à 7 œufs blancs pondus à 2 ou 3 jours d’intervalle. Moyenne : 31 x 40 mm ; poids/ 20 g. l’effraie peut avoir jusqu’à 16 œufs les années d’abondance ou, au contraire, ne pas se reproduire en cas de disette.

De même, la seconde ponte qui n’est pas régulière peut être observée de juillet à octobre. Ravitaillée par le male, la femelle assure seule les 32 à 34 jours d’incubation qui commence dès la ponte du premier œuf. Males et femelles participent au nourrissage de la nichée. Les jeunes sont en plumes à l’age de 2 mois et volent entre 65 et 86 jours.

Les œufs de la chouette effraie

Les œufs de la chouette effraie

Migration

Si les jeunes se contentent d’une dispersion de 50 à 60 km, les conditions climatiques et surtout l’abondance des rongeurs peuvent entraîner des déplacement beaucoup plus vaste ; la famine contraint parfois les adultes eux-mêmes à l’abandon du territoire. Le froid et la neige causent de lourdes pertes, beaucoup mourant d’inanition, notamment en janvier et février. Il s’ensuit donc de grandes variations dans les populations et dans la fécondité de ces oiseaux.

Distribution

Représentée dans toutes les régions tempérées, l’effraie qui compte 8 races, niche en Europe des îles britanniques qu sud de la péninsule ibérique, et de l’atlantique à l’Ukraine. Présenté en Corse, Sardaigne et Sicile, elle ne se reproduit qu’au sud de la Suède, mais se rencontre au Danemark.

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre le comportement des oiseaux. Pour plus d’articles sur le monde des oiseaux en particulier et sur le monde animal en général, veuillez consulter la classification des animaux

Articles récents