La Mésange à longue queue

La Mésange à longue queue

Le male de la Mésange à longue queue

Le male de la Mésange à longue queue

Bref contexte

La Mésange à longue queue est un oiseau connue en ornithologie sous le nom: Aegithalos Caudatus. Et l’oiseau appartient à la famille des Paridés qui appartient elle aussi a l’ordre des Pisseriformes. Cette étude couvre toutes les parties nécessaires de l’ornithologie afin de connaître tous les détails de cette famille.

Apparence et comportement

Long : 12-14 cm ; aile pliée : 55-68 mm ; env : 16-18 cm ; queue : 71-97 mm ; bec : 7 mm. Poids : 5 à 10 g.

Adultes : calotte, collier et « cravate » noirs ; joues blanches ; dessus gris bleuté verdâtre avec rémiges secondaires bordées de blanc ; dessous jaune ; queue gris bleu ; œil, bec et pattes noirs.

Adultes : tête blanche marquée d’un bandeau noir se prolongeant de l’œil aux épaules ; dos noir avec scapulaires roses et rémiges bordées de blanc ; croupion rose ; dessous blanc virant au rosé sous le ventre et la queue ; queue noire bordée de blanc ; œil, bec et pattes noirs.

La femelle de la Mésange à longue queue

La femelle de la Mésange à longue queue

Parée de couleurs délicates, mariant sans excès le blanc, le rose et le noir, la mésange à longue queue est facilement reconnaissable. Si le plumage tout en nuances est un élément capital dans la détermination de l’espèce, le corps menu et prolongé par une queue très allongé, confère à l’oiseau une silhouette délicate et sans pareille en Europe. Sociable par nature, la mésange n’aime guère se retrouver seule. C’est donc en compagnie de quelques congénères qu’on l’observe habituellement, le contact entre les membres du groupe étant assuré par des « tssi-tssi-tssi » permanents, petits cris aigus répétés mécaniquement, assez doux et agréable à entendre.

Échantillons de la voix de l'oiseau

La mésange à longue queue habite de préférence les haies, les bosquets, les jardins et les parcs.

L'alimentation

Grande consommatrice d’insectes et de menues bestioles, la mésange à longue queue se régale de pucerons, d’araignées, de chenilles, de lépidoptères et de petits coléoptères, ajoutant à ce régime les œufs et les larves de ses proies favorites.

Les œufs de la Mésange à longue queue

Les œufs de la Mésange à longue queue

Reproduction

Avant l’arrivée prochaine des beaux jours, c’est-à-dire en mars ou même en février, les bandes hivernales se disloquent et chacun reprend son indépendance. Véritable chef-d’œuvre de minutie, le nid de la mésange à longue queue est sans doute l’un des plus beaux qui soient. Composé de mousse et d’autres éléments légers et soyeux solidement assemblés par du crin et des fils d’araignée, c’est une boule allongée dont l’extérieur est soigneusement recouvert de lichen. L’intérieur, plus doux encore, est tapissé de plumes duveteuses et de poils. La construction de cet ouvrage, qui est assurée par les deux adultes, nécessite environ deux à trois semaines d’efforts et d’allées et venues incessantes. Souvent plaqué contre le tronc d’un arbre, confondu avec l’écorce, ou placé à l’enfourchure d’une branche, il peut être aussi accroché dans un buisson épineux, ou bien encore disparaître dans le lierre grimpant, entre 2 et 3 m de hauteur.

Début avril, fin mars parfois, la femelle y dépose ses 7 à 12 œufs. Fond blanc à blanc cassé, pointillé de roussâtre. Moyennes : 11 x 13 mm ; poids : 0,8 g. assurée par la femelle, l’incubation commence avant la fin de la ponte et se prolonge pendant 2 semaines.

Après l’éclosion, les deux adultes prennent part à l’élevage des jeunes, multipliant leurs visites au nid à mesure que les petits grandissent et deviennent plus gourmands. A 15 jours, ceux-ci quittent leur logis devenu trop étroit pour une famille aussi nombreuse, et c’est dans les arbres voisins qu’ils achèvent leur développement.

Migration

Peut-être migratrice en Europe du Nord, la mésange à longue queue parait sédentaire ou erratique dans le reste du continent. L’hiver rapproche les adultes dispersés durant l’été, les petits groupes effectuant alors des déplacement locaux tenant plus du vagabondage que du véritable mouvement migratoire.

Distribution

La mésange à longue queue qui compte 9 sous-espèces dans le monde se reproduit dans tout l’Europe, à l’exception du nord de la Scandinavie et du nord de la mer Noire. Elle est connue également en Asie Mineure et jusqu’au Japon.

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre le comportement des oiseaux. Pour plus d’articles sur le monde des oiseaux en particulier et sur le monde animal en général, veuillez consulter la classification des animaux

Articles récents