La relation entre les Mammifères et leur mère

La relation entre les Mammifères et leur mère

La relation entre les Mammifères et leur mère

Dans cet article nous allons voir: “La relation entre les Mammifères et leur mère”, la nature, toile vivante de biodiversité, nous entoure avec sa splendeur, offrant mystères, équilibre et source infinie d’inspiration.

La relation entre les Mammifères et leur mère

Chez les Mammifères, comme les Chevaux, les Tigres et les Hommes, le futur bébé est relié à l’organisme maternel par un cordon ombilical. Dans ce cordon passent des vaisseaux sanguins qui apportent au petit tout ce qui lui est nécessaire pour vivre et se développer : nourriture et oxygène. En sens inverse, tous ses déchets sont éliminés.

Il y a beaucoup d’autres animaux que les mammifères dont les petits sortent tout vivants de la mère. Les amateurs de poissons d’aquarium connaissent bien les Guppys, dont les femelles retiennent les œufs pendant environ un mois jusqu’à l’éclosion.

Chez ces poissons, les alevins se développent non seulement en utilisant les réserves contenues dans l’œuf, mais aussi des sécrétions maternelles. Cependant, les œufs sont libres et ne sont pas attachés à l’organisme maternel.

Il en est de même chez la Blennie vivipare, dont les œufs sont très pauvres en substances nutritives. Des sécrétions maternelles venant de l’ovaire (l’organe fabriquant les ovules qui, une fois fécondés, donnent des œufs) nourrissent les embryons. Pendant cette gestation, les vaisseaux qui irriguent les ovaires sont congestionnés.

Ceci est une étape très intéressante vers le système mammifère.

Chez les Batraciens, la Salamandre noire met au monde deux petites salamandres capables déjà de vivre sur la terre ferme. Une trentaine d’œufs ont été pondus et conservés dans la mère, mais ils ont servi de nourriture aux deux bébés salamandres.

Chez ces poissons, les alevins se développent non seulement en utilisant les réserves contenues dans l’œuf, mais aussi des sécrétions maternelles. Cependant, les œufs sont libres et ne sont pas attachés à l’organisme maternel.

Il en est de même chez la Blennie vivipare, dont les œufs sont très pauvres en substances nutritives. Des sécrétions maternelles venant de l’ovaire (l’organe fabriquant les ovules qui, une fois fécondés, donnent des œufs) nourrissent les embryons. Pendant cette gestation, les vaisseaux qui irriguent les ovaires sont congestionnés.

Ceci est une étape très intéressante vers le système mammifère.

Chez les Batraciens, la Salamandre noire met au monde deux petites salamandres capables déjà de vivre sur la terre ferme. Une trentaine d’œufs ont été pondus et conservés dans la mère, mais ils ont servi de nourriture aux deux bébés salamandres.

Dans ce cas, l’organisme maternel ne sécrète pas de nourriture.

Chez les reptiles, comme le Lézard vivipare ou certaines Vipères, les œufs sont simplement couvés.

C’est donc chez les poissons que l’on peut trouver une première « étude » de la Nature vers la viviparité vraie avec des embryons nourris par la mère.

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre La nature et ses secrets. Pour plus d’articles sur la Nature ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.