La relation entre les plantes et les insectes

La relation entre les plantes et les insectes

La relation entre les plantes et les insectes

Dans cet article nous allons voir: “La relation entre les plantes et les insectes”, la nature, toile vivante de biodiversité, nous entoure avec sa splendeur, offrant mystères, équilibre et source infinie d’inspiration.

La relation entre les plantes et les insectes

Regardez ce gros bourdon sur cette fleur : il introduit son corps velu dans la corolle délicate, à la recherche du nectar qu’il lèche tout au fond du calice. Quand il ressortira, les étamines qu’il a frôlées auront poudré ses poils de pollen. D’une fleur à l’autre, il transportera ainsi du pollen.

Pour que la fleur forme une graine, il faut qu’un grain de pollen rencontre un ovule. Parfois, le pollen tombe directement dans l’ovaire où sont les ovules ; dans certains cas, ce pollen vient d’une autre plante, apporté par le vent ou des insectes.

Beaucoup de plantes ne pourraient avoir de graines sans insectes

Il y a des fleurs qui sont construites de telle façon que les étamines sont placées plus bas que l’ouverture de l’ovaire. Sans les insectes, les grains de pollen ne pourraient rencontrer les ovules. Les sauges présentent cette particularité. Très nombreuses sont les plantes qui dépendent des insectes pour la formation de leur graine. Dans la plupart des cas, le transport du pollen peut se faire par différentes sortes d’insectes : papillons, abeilles.

Certaines fleurs ne sont visitées que par des espèces bien déterminées, leurs sacs à nectar ne pouvant être atteints que par des insectes dotés de pièces buccales lécheuses particulières. Le yucca ne peut être pollinisé que par une seule espèce d’insecte : un papillon crépusculaire dont la femelle possède des pièces buccales modifiées, avec lesquelles elle presse le pollen sur l’orifice d’entrée du futur sac à graines.

Ce service n’est pas gratuit ! Le papillon pond ses œufs dans l’ovaire, et les chenilles se développent en mangeant une partie des graines. Il en reste suffisamment pour la reproduction du yucca.

Une astuce de la nature :

Les orchidées n’ont qu’une seule étamine qui porte deux masses de grains de pollen agglutinés. Ces petites masses se terminent par une unique boule gluante qui se colle sur la tête des insectes, quand ceux-ci viennent visiter la fleur ; ils s’envolent ensuite, portant leurs petites cornes de pollen qui se dessèchent pendant le transport et s’accrochent à l’orifice gluant d’une autre fleur.

Si la couleur des fleurs a un rôle dans l’attrait qu’elles exercent sur les insectes, c’est surtout leur parfum qui les attire, car ils sont très friands de nectar parfumé.

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre La nature et ses secrets. Pour plus d’articles sur la Nature ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.