Le Chardonneret Elégant

Le Chardonneret Elégant

Le male du Chardonneret Élégant

Le male du Chardonneret Élégant

Bref contexte

Le Chardonneret Elégant est un oiseau connue en ornithologie sous le nom: Carduelis Carduelis. Et l’oiseau appartient à la famille des Fringillidés qui appartient elle aussi a l’ordre des Pisseriformes. Cette étude couvre toutes les parties nécessaires de l’ornithologie afin de connaître tous les détails de cette famille.

Apparence et comportement

Long : 12 cm ; aile pliée : 73-81 mm ; env : 23 cm ; queue : 46-52 mm ; bec : 13 mm. Poids : 13 à 20 g.

Adultes : masque facial rouge vif ; tempes et collerette blanche ; calotte et nuque noires ; dos brun roussâtre ; ailes noires avec pointe des rémiges blanche ; grandes couvertures alaires jaune d’or ; croupion blanc ; queue noire ; dessous blanchâtre avec le haut de la poitrine et les flancs teintés de brun ; bec blanc ivoire à la base, gris tare à la pointe ; œil noir ; petit brunes.

Comment imaginer plus heureux mariage de couleurs ? Qu’il vole ou se tienne posé, le chardonneret est un régal pour l’œil qui voit soudain éclater le rouge, le noir, le blanc, le brun et le jaune, juxtaposés en une mosaïque fastueuse.

La femelle du Chardonneret Élégant

La femelle du Chardonneret Élégant

La différence entre le male et la femelle

La différence entre le mâle et la femelle reste floue pour les amateurs, mais même aussi pour les spécialistes, et cela est lié à des caractéristiques subtiles au niveau de la queue, la tête et les ailes

La queue: c’est moins précis avec le reste des caractéristiques, l’extrémité de la queue reste en forme de cœur moins accentué chez les mâles et plus pointue et légèrement inclinée pour les femelles

La queue

La queue

Le haut de la tête: la tache rouge est plus large chez les mâles et plus étroite et plus foncée chez les femelles.

Le haut de la tête

Le haut de la tête

Les plumes: la coloration plumeuse des ailes qui concerne la bande jaune est plus large chez les mâles et plus étroite chez les femelles.

Les plumes

Les plumes

Les plumes

Les plumes

Échantillons de la voix de l'oiseau

Il aime trouver en alternance buissons, jardins, jeunes arbres et friches. Les vergers et l’abord des maisons de compagne font aussi partie de son décor dont il exclut les forets impénétrables pour ne retenir que les allées bordées d’arbres et les parcs.

Tandis qu’ils vont et viennent d’un point à un autre, les chardonnerets ponctuent leurs vagabondages journaliers de « sti-tit… sticlit… tititit… tutit… tutit…tutit » brefs et métalliques que le mâle, du printemps à l’été, rassemble en strophes plus ou moins longues pour former son chant.

L'alimentation

Le chardonneret se régale des graines les plus diverses trouvées dans les friches, au bord des chemins et des marais. Les insectes ne représentent dans son régime qu’un mets d’appoint, sauf au début de l’élevage des petits qui sont alors nourris de vers et de chenilles.

Les œufs du Chardonneret Élégant

Les œufs du Chardonneret Élégant

Reproduction

C’est pendant la seconde quinzaine d’avril, s’établissant sur leur territoire – lequel d’ailleurs juxtapose souvent celui d’un autre couple -, que les chardonnerets aiment former ici et là de petites associations. Le site étant déterminé, c’est la femelle seule qui se charge de l’apport des matériaux et de l’élaboration complète de l’ouvrage. La fourche d’une petite branche au-dessus du sol, complètement invisible sous les feuilles, est l’emplacement le plus prisé. Le nid du chardonneret est à l’image de ses propriétaires, c’est-à-dire soigné e bien tenu. En fait c’est une véritable merveille. La ponte a lieu en mai et se compose normalement de 5 œufs. Fond blanc un peut teinté de bleuâtre taché et pointillé de brun rouge, de gris, de violacé et de brun noir. Moyennes : 13 x 17 mm ; poids 1,5 g.

L’incubation revient à la femelle et se prolonge durant 12 jours, son ravitaillement étant alors assuré par le mâle. A 2 semaines les jeunes qui ont été élevés par les deux adultes, quittent le nid. Ils sont indépendants 7 jours plus tard et certains couples s’engagent aussitôt apès dans une seconde ponte.

Migration

A la mi-septembre, l’instinct migratoire saisit les chardonnerets qui ont passé le mois d’août en famille ou en petits groupes. Les oiseaux mettent alors le cap au sud et au sud-ouest, certains atteignant même l’Espagne.

Distribution

Le chardonneret, dont on compte au moins 4 sous-espèces, se reproduit dans toute l’Europe, à l’exception de l’Ecosse et d’une grande partie de la Scandinavie. L’aire de répartition couvre également l’Afrique du Nord, l’Asie Mineure et s’étend jusqu’au lac Baïkal.

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre le comportement des oiseaux. Pour plus d’articles sur le monde des oiseaux en particulier et sur le monde animal en général, veuillez consulter la classification des animaux

Articles récents