Le Cormoran Huppé

Le Cormoran Huppé

Le Cormoran Huppé

Le Cormoran Huppé

Bref contexte

Le Cormoran Huppé est un oiseau connue en ornithologie sous le nom: Phalacrocorax aristotelis. Et l’oiseau appartient à la famille des Phalacrocoracidae qui appartient elle aussi a l’ordre des Suliformes. Cette étude couvre toutes les parties nécessaires de l’ornithologie afin de connaître tous les détails des oiseaux.

Apparence et comportement

Long. : 65-70 cm; env.: 90-ll0cm; bec: 50-60 cm; poids: 1,8 kg. Dos et corps noirs à reflets verts; dessus des ailes couleur bronze ; tête et cou bleu noir ; peau jaune au menton, ponctuée de taches noires ; commissures jaunes ; pattes noires ; arbore au printemps une huppe de 5 cm environ. Le dos des jeunes est brun foncé ; le dessous brun et blanchâtre ; la gorge et le menton blancs. Le cormoran huppé est un oiseau marin par excellence. Il se tient en général près de I’eau, à la limite des vagues, au bas de falaises déchiquetées, immobile et stoïque, perché sur des écueils battus par les flots ou de petits îlots émergeant à quelques mètres de la côte. Plus élancé que le grand cormoran, il se montre un peu moins pataud à terre. Ne se risquant jamais très loin en mer, cet excellent nageur cherche pitance dans les hauts fonds. D’un petit saut d’élan, il disparaît dans la houle ; quand il se trouve sous I’eau, il se propulse à I’aide de ses pattes puissantes et quelquefois des ailes, atteignant fréquemment des profondeurs de 10 m, parfois même le double, au cours d’apnées d’une minute en moyenne. La pêche terminée, alourdi par I’eau imbibant son plumage, il doit courir sur I’eau avant de parvenir à décoller ; gagnant un rocher isolé, il déploie alors ses larges ailes et les fait sécher dans le vent.

Sur les lieux de reproduction, le cormoran huppe fait souvent entendre une sorte de croassement grave et répété, qu’il appuie de balancements de tête vers I’avant.

Le Cormoran Huppé

Le Cormoran Huppé

Échantillons de la voix de l'oiseau

L'alimentation

Seul ou en troupes importantes, le cormoran huppé s’adonne en expert au difficile exercice de la pêche maritime. Le régime alimentaire est surtout basé sur les poissons, harengs et sprats notamment, à I’occasion quelques anguilles et des crustacés.

Le Cormoran Huppé

Les œufs du Cormoran Huppé

Reproduction

Les cormorans huppés regagnent le site de reproduction vers la fin du mois de mars. Choisissant le pied des falaises, si bas que le nid est parfois emporté par une vague, ils se rassemblent en petits group€s, se tenant à bonne distance des voisins, quelques couples nichant isolément. Installés sur les corniches rocheuses, dans les cavernes ou les éboulis, certains réutilisent les anciens nids. Les femelles choisissent entre plusieurs mâles paradant énergiquement. Une fois mariés, les mâles portent les matériaux et les femelles les assemblent. La demeure est une sorte d’édifice volumineux composé de racines et d’algues fraîches, garni d’herbes et de toutes sortes d’objets trouvés çà et là sur les plages : ficelle, fil de fer, objets en plastique, planches. C’est en avril ou au début mai que se déroule la ponte. Elle comprend 3 à 4 oeufs bleutés recouverts d’une pellicule crayeuse ; moyennes : 39 x 65 mm ; poids, 50 g. Assurée par les deux adultes qui couvent l’oeuf posé sur les pattes, I’incubation dure environ I mois. A la naissance, le jeune est nu et aveugle, puis se couvre d’un duvet brun. Il reste au nid une cinquantaine de jours puis gagne la mer, mais est alimenté par ses parents jusqu’à l’âge de 3 mois.

Migration

Sédentaires ou erratiques, effectuant de petits déplacements le long des côtes, les cormorans huppés quittent les sites de nidification dans la première quinzaine d’août. Venant des côtes d’Angleterre, les jeunes de I’année s’aventurent jusqu’en Bretagne.

Distribution

Islande, Féroé, îles Britanniques, Norvège, Bretagne, Espagne et Portugal.

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre le comportement des oiseaux. Pour plus d’articles sur le monde des oiseaux en particulier et sur le monde animal en général, veuillez consulter la classification des animaux

Articles récents