Le faisan de Colchide

Le faisan de Colchide

Le male du faisan de Colchide

Le male du faisan de Colchide

Bref contexte sur le faisan de Colchide

Le faisan de Colchide est connu en ornithologie sous le nom de: Phasianus colchicus . Et il appartient à la famille Les phasianidés et qui appartient elle aussi l’ordre des galliformes. Cette étude couvre toutes les parties nécessaires de l’ornithologie afin de connaître tout les détails du oiseau.

Apparence et comportement du faisan de Colchide

Long : 79 cm ; aile pliée : 217-273 mm ; env : 73-85 cm ; queue : mâle 419-575 mm, femelle 230-306 mm ; bec : 32 mm. Poids : mâle 1400 g, femelle 1150 g.

Mâle : (photo en haut) tête et cou vert à reflets huileux ; tour de l’œil, tempes et joues rouge écarlate ; dessus brun roux ; ailes brunes ; gorge et poitrine ocre rouille ; flancs jaune ocre ; ventre brun noir ; queue brun plus ou moins roux ; nombreuses plumes terminées de noir sur le dos et le dessus ; queue barrée de noir ; bec verdâtre pâle ; œil jaune ; pattes grisâtres.

Femelle : entièrement brun jaunâtre taché et nuancé, plus clair et plus uniforme dessous.

Les origines du faisan de Colchide

Originaire de Géorgie, introduit en Italie par les Romains rentrant au pays, le faisan de Colchide est maintenant représenté dans toute l’Europe tempérée. Souvent observé au détour d’un chemin, ou sur le bord d’une route, abondant grâce aux oiseaux régulièrement lâchés pour la chasse, mais aussi capable de subsister et de proliférer en pleine nature indépendamment de l’homme, il fait maintenant partie intégrante de notre faune.

La femelle du faisan de Colchide

La femelle du faisan de Colchide

Comportement de défense du faisan de Colchide

Si l’alerte lui fait tendre le cou, le faisan préfère rester immobile, s’aplatir dans un sillon ou s’éclipser en courant plutôt que de prendre son envol. Contraint et forcé, il décolle au tout dernier moment, à la verticale ou presque, dans un fracas surprenant d’ailes et de cris paniqués. Son vol est direct et rapide, mais malgré les battements frénétiques de ses courtes ailes, larges et arrondies, il ne parvient guère à s’élever ou à parcourir de longues distances.

L'habitat du faisan de Colchide

Fourrés, taillis, lisières, friches et haies épaisses entourant des culture variées, sous-bois clair et de taille moyenne, bosquets entourés de labours, si possible à proximité de l’eau, constituent l’habitat privilégie du faisan de Colchide. Là, au printemps, avançant dans les herbes, le coq affirme sa présence par des cris retentissants et éraillés. En cas de panique, les oiseaux laissent échapper un cri sonore.

Échantillons de cris du faisan de Colchide

Alimentation du faisan de Colchide

C’est à terre que le faisan prend sa nourriture composée pour l’essentiel de graines diverses. Les petits fruits sauvages figurent également au menu, de même que les insectes et autres invertébrés, voire des animaux de plus grosse taille, tels que grenouilles ou petits rongeurs.

Reproduction du faisan de Colchide

Dès février ou au plus tard en mars, les groupes hivernaux se disloquent et chacun reprend son indépendance, les coqs s’accouplant avec une ou plusieurs poules selon l’importance relative des deux sexes. Ensuite la femelle s’isole et va cacher sa nichée à l’abri d’un roncier, d’un massif de fougères ou de tout autre abri naturel.

Les œufs du faisan de Colchide

Les œufs du faisan de Colchide

Le nid est une simple cuvette grattée dans le sol et garnie de feuilles mortes et de brindilles sur lesquelles sont déposés en mai 8 à 12 œufs. Fond vert à brun olive luisant. Moyennes : 36 x 45 mm ; poids : 30 g. les 23 jours d’incubation sont assurés par la femelle seule.

Les jeunes quittent le nid quelques heures après l’éclosion. Ils volent à l’age d’une douzaine de jours mais restent en compagnie de leur mère jusqu’à 3 mois.

Migration du faisan de Colchide

En hiver, après l’hécatombe des premiers jours de chasse, les rescapés tendent à former de petits groupes, mais restent cantonnés.

Distribution du faisan de Colchide

Le faisan de Colchide qui compte de multiples sous-espèces se reproduit du nord de l’Espagne au sud de la Suède, puis de l’Irlande au Caucase et jusqu’en Chine.

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre le monde des oiseaux. Pour plus d’articles sur les oiseaux en particulier ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.