Le Merle Noir

Le Merle Noir

Le male du Merle Noir

Le male du Merle Noir

Bref contexte

Le Merle Noir est un oiseau connue en ornithologie sous le nom: Turdus Merula. Et l’oiseau appartient à la famille des Turdidés qui appartient elle aussi a l’ordre des Pisseriformes. Cette étude couvre toutes les parties nécessaires de l’ornithologie afin de connaître tous les détails de cette famille.

Apparence et comportement

Long : 25 cm ; aile pliée : 115-138 mm ; env : 38 cm ; queue : 94-116 mm ; bec : 24 mm. Poids : 100 g.

Mâle : plumage entièrement noir ; bec jaune orangé ; pattes brun noir ; œil brun ; anneau orbital jaune.

Femelle : dessus brun foncé ; gorge brunâtre pâle ; dessous brun moucheté de brun noir ; bec brun.

Un peu de verdure noyée dans le béton, une pelouse et quelques arbres au pied des immeubles, il n’en faut guère plus pour retenir le merle noir près de nous. Connu de tous, à la ville comme à la campagne, il ne peut être confondu qu’avec l’autre oiseau « noir » des parcs, l’étourneau. En fait, avec un peu d’attention, il est facile de distinguer le bec orangé, la queue plus longue ainsi que le plumage noir de jais du mâle et brun de la femelle. A terre, le merle noir sautille par petits bonds mais ne marche pas. Plus méfiant, plus nerveux aussi et sujet aux paniques, il vits à l’écart de ses congénères et non pas en troupes tapageuses. Toujours soupçonneux, mais plus encore à la campagne qu’à la ville, il s’effarouche facilement et s’affole pour un rien, accompagnant ses sauve-qui-peut aveugles par une volée de cris épouvantés.

La femelle du Merle Noir

La femelle du Merle Noir

C’est surtout aux premières heures de l’aube ou au crépuscule, quand les bruits de la circulation ne l’empêchent pas encore de s’exprimer, que le mâle regagne son poste de chant, cheminée, branche dégagée, statue ou autre poste élevé. Bien en évidence, il déverse alors ses strophes rythmées et mélodieuses oŭ les improvisations se mêlent agréablement aux refrains empruntés à d’autres.

Échantillons de la voix de l'oiseau

Encore timide par les belles journées d’hiver, ce chant prend toute son ampleur en mars, chaque individu montrant des qualités d’interprètes à lui.

L'alimentation

Si le merle noir marque une prédilection certaine pour les baies et les fruits sauvages, son attirance pour les produits du verger et du jardin n’a pas favorisé ses rapports avec l’homme. Oui, le merle noir aime les cerises, le raisin e bien d’autres choses encore. Mais que représentent ses « dégâts » si l’on prend en compte la densité des nicheurs, leur agressivité naturelle et surtout l’énorme consommation de larves, de chenilles et d’insectes à laquelle ils se livrent méthodiquement, surtout quand ils doivent nourrir leur nichée ? N’oublions pas non plus les vers de terre dont ils se régalent, ni les escargots et les limaces gobés d’un coup. Avec le pain et les graines offerts en hiver, ceux-ci complètent le menu de l’oiseau dont le jardinier à tout intérêt à s’attacher les services. Enfin, sa présence tour à tour confiante, discrète ou farouche et son chant si généreusement prodigué, valent bien une poignée de cerises par an.

Reproduction

Les œufs du Merle Noirs

Les œufs du Merle Noirs

Février et mars plus encore sonnent pour les merles noirs le temps des amours et des retrouvailles. Queue basse étalés et attitudes de menace représentent l’essentiel des pariades, l’excitation atteignant surtout les jeunes mâles plutôt que les aînés qui, sans être blasés, n’ont plus l’ardeur de leurs cadets. Très vite après les noces, la femelle reprend l’initiative et la direction des affaires du couple. C’est elle qui détermine l’emplacement du nid et se charge de sa construction. Caché au milieu d’un buisson, d’un roncier ou dans l’épaisseur d’un lierre grimpant, parfois dans une vielle remise ou une cabane à outils, voire à terre dans les landes, l’ouvrage est un modèle du genre. Edifié à l’aide de brindilles, d’herbes et de mousses, l’intérieur est cimenté avec de la boue puis garni d’herbes sèches pour rendre plus confortable encore la coupe profonde. La première ponte commence en avril et comporte 3 œufs. Fond gris verdâtre à bleuâtre, maculé de brun rouge de violacé, avec de grandes différences entre les individus. Moyennes : 21 x29 mm ; poids : 7 g. les pontes suivantes comprennent souvent 4 ou 4 œufs et se déroulent en mai juin pour la seconde, en juillet pour la troisième.

Incubation : 12 jours, assurée par la femelle seule. Pendant les premiers jours suivant l’éclosion, les poussins sont réchauffés par la mère puis nourris par les deux adultes. A 2 semaines, les jeunes quittent le nid pour se réfugier sur les branches, bien qu’ils soient encore incapables de voler. Les jeunes alors trouvés à terre et connaissables à leur plumage brun ne sont pas abandonnés et, marlgré leur détresse apparente, rien ne sert de les recueillir pour tenter de les élever. Mieux vaut les replacer aussi que possible pour les soustraire aux chats, rats et autres prédateurs. Tandis que la femelle commence souvent une autre ponte, le mâle achève seul les 2 dernières semaines d’élevage des jeunes.

Migration

Si les merles noirs des parcs, des banlieues et des jardins restent tout l’hiver auprès de la maison, il n’en est pas de même des nicheurs d’Europe du nord et de l’est. Entre septembre et novembre, ceux-là s’envolent vers le sud-ouest, fuyant l’arrivée de la neige qui leur est fatale. De nombreux oiseaux de Scandinavie arrivent ainsi en France et en Grande-Bretagne, ceux du centre de l’Europe se dirigent vers la Méditerranée. Le retour s’observe en février.

Distribution

Le Merle Noir niche dans toute l’Europe, de Gibraltar au nord de la mer Baltique. A l’est, l’aire de reproduction s’étend jusqu’à l’Oural. L’oiseau est connu également en Afrique du Nord et en Asie Mineure, sud de l’Australie et la nouvelle zélande.

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre le comportement des oiseaux. Pour plus d’articles sur le monde des oiseaux en particulier et sur le monde animal en général, veuillez consulter la classification des animaux

Articles récents