Le Pétrel Fulmar

Le Pétrel Fulmar

Le Pétrel Fulmar

Le Pétrel Fulmar

Bref contexte

Le Pétrel Fulmar est un oiseau connue en ornithologie sous le nom: Fulmarus glacialis. Et l’oiseau appartient à la famille des Procellariidae qui appartient elle aussi a l’ordre des Procellariiformes. Cette étude couvre toutes les parties nécessaires de l’ornithologie afin de connaître tous les détails des oiseaux.

Apparence et comportement

Long. , 45-55 cm; env. : 105-l 15 cm; poids : 600-800 g ; manteau gris ou brun cendré à reflets bleus ; grandes rémiges gris foncé ; reste du corps blanc ; tache noire dans le creux de l’oeil ; bec jaune verdâtre épais et crochu, surmonté d’une tubulure ; pattes jaunâtres ; les jeunes sont identiques. Cet oiseau ressemble de loin au goéland argenté, mais avec la tête plus grosse, le cou plus épais, et les ailes étroites et raides. Voilier infatigable, le fulmar pratique de préférence le vol plané. 

Glissant au ras des vagues, il effleure leurs crêtes d’une aile tendue, ou bien flânant souvent le long de la falaise il rase d’un vol rapide les contours de la paroi. En mer, il suit longtemps les bateaux sans un battement d’ailes. C’est un bon nageur qui, à la surface de I’eau, montre autant d’aisance qu’un canard. A terre, le fulmar est incapable de marcher. Il se déplace sur le ventre ; pour quitter son refuge il doit se jeter dans le vide, ou serpenter entre les rochers jusqu’au bord du précipice. Ie bec du pétrel fulmar est surmonté d’une tubulure qui le caractérise tout particulièrement. 

En effet, cet orifice nasal externe lui permet de mesurer la force et la direction du vent, et le dote d’un odorat très fin, I’aidant dans sa recherche de nourriture. Dérangé à terre, le fulmar lance à plusieurs dizaines de centimètres un liquide jaune, huileux, à odeur forte et désagréable. Silencieux en vol, le pétrel est bruyant lorsqu’il est posé à terre ou à la surface de I’eau. Le cri ressemble à un long caquetage guttural qui résonne longuement le long des falaises maritimes.

Le Pétrel Fulmar

Le Pétrel Fulmar

Échantillons de la voix de l'oiseau

L'alimentation

Elle est puisée principalement à la surface de I’eau et basée sur les particules du zooplancton. Les mollusques, les crustacés et les petits poissons constituent I’essentiel de sa nourriture ; toutefois, I’espèce montre une certaine tendance à la nécrophagie.

Le Pétrel Fulmar

Les œufs du Pétrel Fulmar

Reproduction

C’est au cours du mois de novembre que les pétrels fulmars, rentrant de leur voyage pélagique, abordent les côtes et animent les sites des colonies. Au cours des parades, les oiseaux se réunissent par petits groupes de quelques individus, sur le bord de la falaise ou parfois sur I’eau. Ils semblent alors bavarder: hochant I tête le bec ouvert, ils se saluent, lancent leurs cris graves et se grattent mutuellement la tête. Les couples une fois formés désertent la colonie durant 2 semaines environ. Ce qui laisse souvent à penser que les fulmars partent en voyage de noces. 

En fait, ils vont séjourner en mer pour constituer les réserves de graisses nécessaires au cours de la nidification. Peu à peu, les pétrels s’installent le long des falaises, formant parfois d’importantes colonies. Tous les sites élevés sont utilisés : le long des murailles d’un château en ruines, contre les flancs d’une carrière désaffectée, et surtout sur les falaises maritimes escarpées. Le pétrel fulmar ne bâtit pas de nid. Il utilise les reliefs naturels du terrain : une simple corniche rocheuse ou un coin d’éboulis lui convient. Parfois il gratte une légère cuvette dans le sol, ou utilise un vieux nid de grand corbeau ou de corneille mantelée. 

La ponte débute en mai, et peut se prolonger jusqu’à fin juillet. Un œuf unique, blanc, à coquille rugueuse; moyennes 75 x 52 mm; poids: 100 g. L’incubation dure 50 jours environ. Le jeune est vêtu d’un duvet blanc à la naissance. Les parents le nourrissent, plusieurs fois par jour, d’un liquide huileux contenant de petits morceaux de poissons et de seiches qu’il reçoit en plongeant son bec profondément dans la gorge de I’adulte. 

Les jeunes restent une cinquantaine de jours au nid, et à la fin du séjour atteignent un poids supérieur à celui de I’adulte. Les parents cessent alors de les nourrir ; au cours des jours suivants, les jeunes exercent leurs ailes puis se lancent au bas de la falaise d’un vol hésitant. Leur plumage est alors quasiment identique à celui de I’adulte. La maturité sexuelle est particulièrement tardive chez les pétrels fulmars. Elle semble atteinte à l’âge de dix ans environ.

Migration

Les immatures errent sur les océans, certains descendant vers le sud, longent les côtes de la péninsule ibérique, d’autres remontent au nord, dans la mer de Barents, au Spitzberg, ou s’enfoncent plus avant dans I’océan Glacial Arctique ; quelques-uns traversant I’Atlantique gagnent le Groenland, la terre de Baffin et les côtes de la Nouvelle-écosse. Les adultes se cantonnent dans la mer du Nord et une partie de I’Atlantique nord.

Distribution

Îles Britanniques – très largement représenté sur les côtes d’Angleterre, Irlande, Ecosse, Orcades et Shetland aux Féroé, Spitzberg, Jan Mayen, île aux Ours, Nouvelle Zemble, Terre de Baffin et Groenland.

Le pétrel fulmar a longtemps été un amateur de froid, se cantonnant essentiellement dans l’Europe du Nord. Depuis quelques années, l’aire de répartition tend à devenir plus méridionale. L’espèce, ayant franchi la Manche récemment, commencé la colonisation des côtes bretonnes.

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre le monde des oiseaux. Pour plus d’articles sur les oiseaux en particulier ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.