Le Pétrel Tempête

Le Pétrel Tempête

Le Pétrel Tempête

Le Pétrel Tempête

Bref contexte: Le Pétrel Tempête

Le Pétrel Tempête est un oiseau connue en ornithologie sous le nom: hydrobates pelagicus. Et l’oiseau appartient à la famille des Hydrobatidae qui appartient elle aussi a l’ordre des Procellariiformes. Cette étude couvre toutes les parties nécessaires de l’ornithologie afin de connaître tous les détails des oiseaux.

Apparence et comportement: Le Pétrel Tempête

Long : 15 cm ; env. : 32 cm; poids : 25 g. dessus anthracite à reflets bruns ; dessous brun noir ; croupion blanc ; bec noir surmonté de narines tubulaires; pattes noires; jeunes: même plumage. D’un battement d’ailes rapide, le pétrel tempête ondule et zigzague au ras des flots. Glissant le long des pentes des vagues, il remonte dans les creux, reste suspendu un instant, sans poids, et laisse pendre ses longues pattes noires, semblant trottiner sur I’eau, les ailes tendues au-dessus du corps. 

La mer est son domaine; il parcourt la surface des océans durant 7 mois, d’un vol erratique certes, mais plus endurant qu’il n’y parait. Apte à vivre dans les vents violents et les mers fortes, il nage à la surface de I’eau par tous les temps, mais est nettement plus aérien qu’aquatique. A terre, il se déplace sur le bout de ses pattes, voletant au ras du sol; incapable de marcher il devient alors une proie facile. Au repos, il s’appuie sur toute la longueur des tarses repliés sous son ventre. Discret dans la journée, il ne pousse que quelques faibles grincements. La nuit, par contre, les cris sont beaucoup plus forts et renforcés de grognement. Ce petit pétrel, difficile à voir, se manifeste uniquement sur les lieux de reproduction.

Le Pétrel Tempête

Le Pétrel Tempête

Échantillons de cris: Le Pétrel Tempête

L'alimentation: Le Pétrel Tempête

Le pétrel tempête se nourrit au cours de la journée, seul ou en groupe. La nourriture est puisée dans le zooplancton : minuscules crustacés, céphalopodes, petits poissons, méduses, et matières grasses brassées parfois jusqu’à la surface par I’hélice d’un bateau.

Le Pétrel Tempête

Les œufs du Pétrel Tempête

Reproduction: Le Pétrel Tempête

Au cours du mois de mai, les pétrels tempête regagnent leur site de reproduction. Ils constituent parfois des colonies très importantes et s’établissent de préférence sur de petits îlots déserts. Fidèles à leurs partenaires les oiseaux sont unis pour la vie et retrouvent le même emplacement chaque année. Les pétrels tempête s’installent dans les ruines de châteaux, entre les pierres des murailles, sous les dalles d’escaliers, dans les éboulis, ou bien encore ils creusent de petits trous le long des pentes herbeuses. 

Ils utilisent éventuellement un terrier de lapin ou de macareux. Le nid, lorsqu’il se trouve dans la terre, est un tunnel de 6 cm de diamètre environ, pour une longueur moyenne de 70 cm. Au fond de ce tunnel, se trouve une chambre de ponte. Les deux adultes participent ardemment à ce labeur, à I’aide du bec et des pattes. Lorsque des ruines servent de demeure, les oiseaux se faufilent entre les pierres et s’installent dans un creux naturel, à la faveur de la pénombre. 

La ponte se situe à la mi-juin. L’œuf unique est d’un blanc très pur ; moyennes : 28 x 2l mm ; poids : 6-9 g. L’incubation dure 40 jours, les deux adultes se relayant par périodes de 4 jours. Les retours au nid s’effectuent uniquement de nuit. Le poussin, aveugle à la naissance, est couvert d’un duvet gris argenté. Agé de 50 jours, il atteint un poids double de celui des adultes. Il cesse d’être alimenté par ses parents à la fin du deuxième mois passé au nid. A I’envol, il sera vêtu d’un plumage brun noir avec un fin liseré blanc sur les ailes. Il se reproduit à l’âge de 5 ans.

Migration: Le Pétrel Tempête

Vrais migrateurs, les pétrels tempête quittent en août ou en septembre la colonie. Se dispersant dans I’Atlantique le long des côtes de Mauritanie, certains atteignent I’Afrique du Sud.

Distribution: Le Pétrel Tempête

Atlantique nord : côtes d’Angleterre, Irlande, Ecosse, Féroé ; en France, au large du Finistère ; Lofoten ; îles Madère et Canaries ; Méditerranée : côtes de Tunisie, Malte, Grèce.

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre le monde des oiseaux. Pour plus d’articles sur les oiseaux en particulier ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.