Le pigeon ramier

Le pigeon ramier

Le male du pigeon ramier

Le male du pigeon ramier

Bref contexte sur le pigeon ramier

Le pigeon ramier est connu en ornithologie sous le nom de: Columba palumbus . Et il appartient à l’ordre des columbidés. Cette étude couvre toutes les parties nécessaires de l’ornithologie afin de connaître tout les détails de oiseau.

Apparence et comportement du pigeon ramier

Long : 41 cm ; aile pliée : 235-256 mm ; env : 73 cm ; queue : 139-156 mm ; bec : 23 mm. Poids : 350 à 570 g.

Adultes : tête, cou, dessus, bas-ventre et queue grise bleuté ; dessus des ailes gris brun cendré ; gorge, poitrine et ventre mauves ; rémiges noirâtres ; barre alaire blanche ; cou taché de vert à reflets huileux et de blanc ; queue barrée de noirâtre ; œil jaune ; bec jaune orangé à la pointe, rosé a la base ; pattes roses.

Le pigeon ramier arbore une tenue nettement plus élégante que ses cousins de villes qu’il dépasse en taille et en poids. C’est en fait le plus grand des columbidé d’Europe. Avec sa poitrine mauve, sa livrée gris bleuté, ses larges taches vert métallique et blanches superposées de chaque coté du cou, le pigeon ramier, ou palombe, ne peut être confondu avec aucune autre espèce. Quant aux barres alaires blanches, si évidente au vol, elles l’identifient a coup sur.

Un couple de pigeon ramier

Un couple de pigeon ramier

Son vol ramé, puissant, rapide et endurant, lui permet de franchir de longues étapes et de passer des cols. Durant la belle saison, les oiseaux s’élèvent presque à la verticale, claquant des ailes au sommet de leur ascension, puis redescendent en plané.

La voix du pigeon ramier est basse, paraissant même sourde de prés. Pourtant elle porte loin. Les oiseaux se manifestent surtout par des cris légèrement roulés et répétés par séries de 2 à 5 s’achevant dans un son étouffé. Dans l’intimité, il fait entendre aussi des sons de faible intensité.

Échantillons de cris du pigeon ramier

Campagnard ou citadin, le pigeon ramie a besoin de l’arbre pour dormir, nicher et se nourrir. Les champs ayant aussi une grande importance dans sa vie, le ramier est donc l’hôte habituel des régions semi boisées oŭ les cultures, variées si possible, sont quadrillées par un réseau de haies et présentent de nombreux bosquets et haies. Les grandes forêts sont évitées, les ramiers se tenant de préférence en lisière. Quant aux oiseaux des cités, leur faveur se prote sur les parcs, les allées bordées d’arbres et les cimetières.

Alimentation du pigeon ramier

Le pigeon ramier se régale de graines de céréales, de maïs, de glands et de faines. Il mange aussi des baies et autres petits fruits de toutes sortes, complétant son régime avec 3 à 4 % de vers et de gros insectes.

Les œufs du pigeon ramier

Les œufs du pigeon ramier

Reproduction du pigeon ramier

C’est dans le lierre grimpant contre les arbres, à la fourche des grosses branches ou au contraire au bout des rameaux, dans les buissons hauts et épais, ou dans les taillis, que s’installent les palombes. Le nid est une simple plate-forme de brindilles collectées par le mâle et rangées par la femelle. Souvent visibles à travers le nid tant il est rudimentaire, les 2 œufs sont déposés d’avril à septembre, chaque couple ayant 3 couvées par an. Fond blanc lisse paraissant rose à la ponte. Moyennes : 30 x 41 mm ; poids : 18 g.

L’incubation et l’élevage des poussins sont assurés par les deux adultes. Les jeunes quittent le nid à l’age de 1 mois.

Migration du pigeon ramier

Si une petite fraction seulement des oiseaux britanniques ont la réputation de déserter leurs îles natales en automne, à cette époque de nombreux oiseaux d’Europe mettent le cap au sud-ouest. Voyageant très haut, en petits groupes ou en bandes énormes, beaucoup atteignent la péninsule ibérique en franchissant les Pyrénées atlantiques.

Distribution du pigeon ramier

Le pigeon ramier se reproduit de la péninsule ibérique à la mer Baltique et de l’Irlande à l’Asie Mineure. Plus à l’est, l’aire de répartition s’étend jusqu’à l’entrée de la Sibérie. D’autres sous-espèces occupent le nord-ouest de l’Afrique, les Açores, Madère et sont observées jusqu’au Népal.

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre le monde des oiseaux. Pour plus d’articles sur les oiseaux en particulier ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.