Le pipit des prés

Le pipit des prés

Le male du pipit des prés

Le male du pipit des prés

Bref contexte

Le pipit des prés est un oiseau connue en ornithologie sous le nom: Anthus Pratensis. Et l’oiseau appartient à la famille des Motacllidés qui appartient elle aussi a l’ordre des Pisseriformes. Cette étude couvre toutes les parties nécessaires de l’ornithologie afin de connaître tous les détails de cette famille.

Apparence et comportement

Long : 14 cm ; aile pliée : 76-85 mm ; env : 25 cm ; queue : 53-63 mm ; bec : 12 mm. Poids : 18 g.

Adultes : dessus brun gris moucheté de noir ; rémiges à liserés plus clairs ; léger bandeau pâle sur l’œil et sous la joue ; queue brun noir avec rectrices externes bordées de blanc ; dessous blanchâtre à grisâtre, parfois teinté de jaune verdâtre et moucheté de noir ; bec brun ; œil noir ; pattes brunes.

Est-il oiseau plus discret, plus invisible même ? bien qu’il se tienne à découvert et ne cherche pas à se cacher, rien en effet ne permet de découvrir le pipit des prés. Humblement vêtu de brun, de gris et de blanc mêlés, il disparaît totalement, et sans effort, dans le milieu. Pourtant il ne craint pas de se percher bien en vue, surtout le mâle qui aime chanter, campé sur une motte de terre, un piquet de clôture ou une pierre. A terre, le pipit des prés trottine à petits pas rapides.

La femelle du pipit des prés

La femelle du pipit des prés

Au vol, il alterne battements rapides et ascendants avec de brefs planés descendants qui confèrent à l’oiseau une trajectoire ondulante. C’est dans les lieux humides que se plait cette espèce qui tien  à jouir en toute circonstances d’une grande visibilité. Elle s’installe donc de préférence dans les landes basses oŭ rien n’arrête la vue, sur les pelouses rases des falaises, dans les friches, les prés et les prairies gorgées d’eau.

Échantillons de la voix de l'oiseau

Si le pipit passe volontiers inaperçu, en revanche il est difficile de ne par l’entendre, tant les « pipit-pipit- pipit-pipit » qu’il égrène de façon monotone font partie de l’environnement sonore. Ces cris ne sont d’ailleurs qu’une indication de sa présence : après avoir entendu l’oiseau, il reste à le découvrir.

L'alimentation

Le pipit des prés profite de la belle saison pour se gaver d’insectes, d’araignées, de larves et de petits mollusques, tandis que les graines de plantes herbacées sont consommées en automne et durant l’hiver.

Les œufs du pipit des prés

Les œufs du pipit des prés

Reproduction

En mars, les mâles commencent à parader au dessus du site. D’abord ils s’élèvent en lançant des « ssi-ssi-ssi » atteingent une hauteur de 20 m environ, puis ils se laissent descendre vers le sol, ailes déployées t queue écartée, en émettant des « tsisisissississississ » bientôt confondus en une seule note. C’est la femelle qui construit le nid à l’aide d’herbes sèches et longues arrangées en coupe profonde. Fort bien dissimulé, l’ouvrage est établi sous une touffe d’herbe, de bruyère ou à l’abri d’une retombée de tourbe. Les 5 œufs habituels sont déposés en mai. Fond gris à gris verdâtre, pointillés et tachetés intensément de brun et de gris sombre, surtout au gros bout. Moyennes : 14 x 19 mm ; poids : 2 g. la femelle assure seule les 13 jours d’incubation. Ensuite les deux adultes participent à l’élevage des jeunes qui quittent le nid à l’age de 2 semaines. Il y a souvent une seconde ponte en juillet.

Migration

A la mi-septembre, les pipits des prés s’envolent vers le sud. Ils voyagent de jour, en groupe, et s’arrêtent là oŭ la nourriture est abondante. D’étape en étape beaucoup s’en vont ainsi hiverner dans la péninsule ibérique, les plus hardis atteignant l’Afrique du Nord.

Distribution

Le pipits des prés se reproduit de la France – sud exclu – jusqu’en Laponie et de l’Islande jusqu’en Sibérie, une petite population étant installée sur la cote sud-est du Groenland.

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre le comportement des oiseaux. Pour plus d’articles sur le monde des oiseaux en particulier et sur le monde animal en général, veuillez consulter la classification des animaux

Articles récents