Le Taj-Mahal

Le Taj-Mahal

Le Taj-Mahal

Dans cet article nous allons voir: “Le Taj-Mahal”, les merveilles du monde ancien, témoignages uniques de la grandeur humaine, fascinent encore par leur histoire et leur mystère.

Le Taj-Mahal

A la mort de son père Jahargir en 1627, Shah Jahân, cinquième empereur de la dynastie moghole, hérita d’un vaste empire couvrant alors la majeure partie de la péninsule indienne. Auprès de lui, son épouse Mumtaz Mahal, « la Perle du Palais », à laquelle le liait un amour passionné, le secondait efficacement dans sa tâche. Poursuivant l’œuvre de ses prédécesseurs, Shah Jahân fut un grand bâtisseur. C’est sous son règne (1627-1658) que l’architecture moghole atteignit son apogée en élégance et en richesse et que vit le jour le plus célèbre monument. Mais ce fut un monument de deuil : Mumtaz Mahal, l’épouse bienaimée, mourut à la naissance de son quatorzième enfant.

Inconsolable, Shah Jahân jura de lui élever un tombeau qui surpasserait en beauté tout ce que le monde avait connu jusqu’alors. Pour cela, il fit venir des artistes de Perse, d’Arabie, de Turquie et même de France et d’Italie. Il choisit un site dans sa capitale d’Agra au bord du fleuve Yamura et fit construire par plus de 20000 maçons qui travaillèrent sans relâche, pendant vingt-deux ans, un mausolée de marbre blanc incrusté de pierres semi-précieuses.

Erigé sur une terrasse en marbre, elle-même dressée sur une immense plate-forme en grès rouge couverte de jardins, ce « miracle vaporeux », comme l’écrit Francis de Croisset (v. encadré), est couronné d’un dôme majestueux, entouré de quatre petites coupoles. Quatre minarets de 42 mètres de haut encadrent la terrasse. L’édifice tout entier est revêtu d’incrustations aux dessins complexes, faites de lapislazuli, de jaspe, d’Agathe, de turquoise et de rubis. Une barrière d’or incrustée de pierres précieuses, aujourd’hui remplacée par du marbre finement ciselé, entourait la tombe tandis que des draps d’or fin pendaient des voûtes de l’édifice.

Jahân avait émis le vœu de reposer sur l’autre rive du fleuve, dans un mausolée identique, relié à celui de la bien-aimée par un pont enjambant le fleuve. Mais, déposé et emprisonné en 1658 par son fils Aurengzeb, connu pour son caractère austère, Shah Jahân fut finalement enseveli en 1666 à côté de Mumtaz, au Taj-Mahal.

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre les merveilles du mondde et leurs secrets. Pour plus d’articles sur ces merveilles ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.