Les Alcidés

Les Alcidés

Les Alcidés

Les Alcidés

Bref contexte: Les Alcidés

Les Alcidés est une famille d’oiseaux de mer. Cette famille appartient a l’ordre des Charadriiformes puis a la classe des Aves. Cette étude couvre toutes les parties nécessaires de l’ornithologie afin de connaître tous les détails de cette famille.

Apparence et comportement: Les Alcidés

Espèces de taille petite ou moyenne, les alcidés sont caractérisés par un corps relativement lourd, des ailes courtes et plutôt arrondies, une queue brève et des pattes généralement trop faibles pour supporter le poids de l’oiseau. A terre, la plupart se tiennent assis, les tarses reposant à plat sur la roche. Ce sont de médiocres ou mauvais marcheurs. Le vol est rapide, droit, mais sans plané ni glissade. L’atterrissage manque pour le moins de douceur et n’est pas toujours réussi à la première tentative.

En fait, il n’y a vraiment qu’en mer que les alcidés soient tout à fait dans leur élément. Si la nage demeure pour eux d’une évidente simplicité, la plongée sous-marine est encore leur exercice favori. S’enfonçant toujours de la surface, ils avancent sous I’eau en battant des ailes et non pas à I’aide des pattes comme les cormorans. Beaucoup peuvent descendre jusqu’à l0 m de profondeur et rester en apnée pendant 45 à 60 s. 

Qu’ils soient discrets comme le pingouin torda et le macareux moine, ou aussi bavards que les guillemots de Troïl ou de Brünnich, la voix des alcidés ne tolère aucune nuance. L’essentiel des manifestations vocales de cette famille se résume à des grognements, râlements et roulements graves qui, lorsqu’ils sont répétés simultanément par des milliers et des milliers d’individus, forment un immense brouhaha.

Étroitement inféodés au milieu marin, les alcidés se nourrissent de crustacés, de mollusques et de poissons, y ajoutant éventuellement quelques annélides. Toutes ces proies sont capturées en plongée, à I’occasion d’apnées plus ou moins longues et à des profondeurs variant d’une espèce à I’autre, chacune ayant ses propres performances.

Les Alcidés

Les Alcidés

Séjournant en mer tout au long de I’hiver, les âlcidés se rapprochent des côtes au début du printemps et parfois même dès le début de I’année pour certaines espèces. C’est dans les falaises les plus inaccessibles et sur les îles battues par les flots qu’ils aiment venir se reproduire.

Reproduction: Les Alcidés

Tantôt établis en couples isolés, tantôt en petits groupes de quelques familles, ils peuvent aussi former des colonies gigantesques, réunissant parfois plusieurs centaines de milliers d’individus entassés les uns sur les autres, épaule contre épaule. Certains, tels les guillemots de Troïl, nichent à tous vents sur les corniches surplombant la mer ; d’autres, à I’instar des macareux moine et mergules nains, creusent un terrier ou s’abritent sous les éboulis, d’autres enfin comme les pingouins torda s’adaptent aux situations rencontrées.

La ponte se compose généralement d’un seul oeuf, gros, pointu au petit bout et de couleur très variable ; quelques alcidés seulement élèvent deux jeunes. L’incubation est partagée entre les deux sexes.

Le poussin vient au monde couvert d’un duvet serré et sombre. Il est ravitaillé par les deux adultes puis, selon les cas, se jette à la mer avant même de savoir voler, ou bien il attend d’être abandonné par ses parents pour quitter le nid.

Les colonies sont désertées dès la lin de la reproduction, les oiseaux gagnant le large à la nage.

Distribution: Les Alcidés

Représentés uniquement dans I’hémisphère nord, la plupart des alcidés se cantonnent dans le Pacifique septentrional et en mer de Béring, cinq espèces seulement habitant le long des côtes de I’Atlantique.

En dehors de I’homme, les alcidés n’ont guère d’ennemis ; bien que les petites espèces aient à redouter les grands labbes et les goélands, ce sont surtout les oeufs et les petits qui sont convoités. Par contre, ils payent désormais chaque année un tribut écrasant aux marées noires de plus en plus fréquentes.

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre le monde des oiseaux. Pour plus d’articles sur les oiseaux en particulier ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.