Les bases installées en Antarctique

Les bases installées en Antarctique

Les bases installées en Antarctique

Dans cet article nous allons voir: “Les bases installées en Antarctique”, pôles Nord et Sud : Extrêmes glacés, secrets climatiques, explorations périlleuses.

Dans les entrailles gelées de l’Antarctique, l’humanité a érigé des sentinelles de la recherche scientifique. Ces bases, disséminées sur le continent blanc, abritent des explorateurs modernes défiant l’isolement polaire pour percer les secrets de ce monde glacial et inexploré.

Les bases installées en Antarctique

Elles sont nombreuses, car toute expédition qui hiverne a besoin d’une base pour pouvoir y vivre et y travailler, et s’en servir comme point de départ. Mais c’est depuis l’Année géophysique internationale 1957 -7958 que des bases permanentes furent créées tout autour du continent antarctique et même sur le plateau glaciaire.

L’Année géophysique internationale 1957-1958

Il y a un demi-siècle, un savent allemand, Alexandre von Humbolt, résolut de combler un vide : dans les régions polaires, il n’existait alors ni observatoire, ni laboratoire scientifique. Il réussit à en faire établir à travers l’Europe du Nord et la Russie d’Asie jusqu’en Alaska. Puis deux savants autrichiens, Payer et Weyprecht. « Inventèrent » les Années polaires internationales, qui allaient devenir plus tard l’Année géophysique internationale.

Il s’agit d’une extraordinaire coopération entre plusieurs dizaines de milliers de scientifiques de soixante-sept pays, réunis pour la première fois en 1957.

Ils collaborèrent en suivant un programme commun et contribuèrent au développement de plusieurs milliers de stations réparties à travers le monde Le plus grand effort porta sur l’établissement de bases dans l’Antarctique. Er sur le lancement de fusées et de satellites artificiels.

Les stations de l'Antarctique

Onze pays participèrent à ces travaux : l’Argentine, l’Australie, la Belgique, le Chili, les États-Unis, la France. la Grande-Bretagne, le Japon, la Norvège, la Nouvelle -Zélande et l’ex l’U.R.S.S. Plus de quarante bases furent créées (dont plusieurs sur le plateau antarctique). Entre autres : quatre stations soviétiques, deux stations américaines, deux stations françaises : la base Dumont-d‘Urville et la station Charcot. Les Expéditions polaires françaises étaient d’ailleurs installées en Terre Adélie depuis 1950.

Le magnifique effort de coopération internationale dans cette région polaire devait se terminer le 31 décembre 1958, mais il fut évidemment poursuivi.

Aujourd’hui, il continue de la même façon, soutenu par le traité de l’Antarctique, signé en 1959.

Voilà un superbe exemple d’entente entre des pays dont certains, sur d’autres plans, sont rarement d’accord !

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre le monde des oiseaux. Pour plus d’articles sur les oiseaux ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.