Les colonnes du Panthéon

Les colonnes du Panthéon

Les colonnes du Panthéon

Dans cet article nous allons voir: “Les colonnes du Panthéon”, les merveilles du monde ancien, témoignages uniques de la grandeur humaine, fascinent encore par leur histoire et leur mystère.

Les colonnes du Panthéon

Au milieu du siècle d’or de la Grèce, ce V siècle avant J.-C. qui vit tant de merveilles, Périclès, chef du parti démocratique à Athènes, décida d’élever sur l’Acropole un vaste ensemble de monuments.

Le plus important devait être un temple dédié à Athéna, la déesse protectrice de la cité, qui avait sauvé les Grecs de l’envahisseur perse en permettant la victoire de Salamine (480).

S’appuyant sur Phidias, le plus grand sculpteur et architecte que la Grèce ait jamais eu, Périclès le nomma surintendant des travaux de l’Acropole. Sous sa direction et celle de ses successeurs, ils durèrent plus de 40 ans. Pour financer son immense entreprise, Périclès bénéficiait de l’exploitation des mines d’argent du Laurion et du tribut imposé aux Alliés d’Athènes.

Il n’est pas exagéré de dire que te Parthénon est voisin de la perfection. Un bien grand ‘mot, la perfection. Alors, quel est son secret ?

Soucieux d’obtenir une harmonie parfaite, les architectes Ictinos et Callicratès mirent en œuvre de subtiles déformations, afin de corriger les illusions d’optique dues à la surélévation de l’édifice.

En effet, si l’on construit un bâtiment surélevé en utilisant des lignes parfaitement horizontales et verticales, il paraîtra s’écarter vers le dehors et se rétrécir vers le bas. Aussi le soubassement n’est-il pas rigoureusement horizontal il est plus haut de 11 centimètres au milieu des façades latérales et de 6 au milieu des façades principales. De même, les colonnes s’inclinent légèrement vers l’intérieur pour éviter de donner l’impression de les voir pencher vers l’extérieur. 

L’axe d’inclinaison des colonnes est tel que, prolongées, elles se rejoindraient à 1 500 mètres du sol ! Les fûts des colonnes sont renflés aux deux-cinquièmes de leur hauteur pour éviter qu’elles ne paraissent plus minces au milieu. Les quatre colonnes d’angle sont plus grosses et plus rapprochées que leurs voisines.

De style dorique, le temple est entouré d’une large frise sculptée de style ionique (cas unique dans l’architecture grecque) qui est J’œuvre de Phidias et de ses disciples. Symbole de la grandeur et de la puissance athénienne, l’Acropole suivit Athènes dans sa décadence. Transformé en église au Ve siècle, puis en mosquée par les Turcs au XV siècle, le plus beau de ses temples fut partiellement détruit deux siècles plus tard par les Vénitiens lors du siège de la ville.

Mais en dépit des cruautés de l’Histoire, le Parthénon demeure le symbole de la liberté et de l’amour de la beauté qui ont caractérisé Athènes à l’époque classique.,

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre les merveilles du mondde et leurs secrets. Pour plus d’articles sur ces merveilles ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.