Les Diomédéidés

Les Diomédéidés

Les Diomédiedés

Les Diomédiedés

Bref contexte : Les Diomédéidés

Les Diomédiedés est un famille d’oiseaux de mer. Cette famille appartient a l’ordre des Rocellariiformes puis a la classe des Aves. Cette étude couvre toutes les parties nécessaires de l’ornithologie afin de connaître tous les détails de cette famille.

Apparence et comportement : Les Diomédéidés

Cette famille réunit l3 espèces d’albatros dont 9 dans les mers du sud; 3 dans le pacifique Nord et 01 sous les tropiques. L’un d’eux, I’albatros hurleur, compte par son envergure parmi les plus grands oiseaux du monde. Il peut atteindre 3.40 m pour un poids de 8 kg. Les pattes sont courtes et situées très en arrière du corps, ce qui lui donne une allure pataude de gros canard. Pour s’envoler, il lui faut courir sur plusieurs mètres. Le bec est puissant avec la mandibule supérieure crochue au bout. La nourriture principale se compose de crustacés, de  céphalopodes et de poissons capturés à la surface, I’oiseau enfonçant parfois le bec et la tête sous I’eau. 

C’est surtout dans les airs que cette famille excelle. Le squelette est conçu pour Ie vol, surtout l’avant-bras qui, proportionnellement, est plus long que chez les autres oiseaux et peut ainsi recevoir un plus grand nombre de rémiges secondaires, éléments porteurs dans les airs – jusqu’à 42 chez le grands albatros. Ies ailes sont longues et droites, pointues, merveilleusement adaptées au vol plané. Familiers des zones où les vents soufflent continuellement. Les diomédeidés exploitent aussi les différences de pression existant au ras de l’eau, entre les creux et les crêtes des vagues.

Dotés d’une grande endurance, ils suivent plusieurs jours durant les bateaux au milieu de I’océan. Ils passent toute leur existence à voler, accomplissant d’immenses périples, surtout au cours des premières années. Leur odorat est très développé, alors que chez les autres oiseaux il est quasiment nul. Malgré leur passion pour le vol et le monde pélagique. Ils reviennent à terre chaque année ou tous les deux ans seulement, guidés par un farouche désir de perpétuer l’espèce.

Choisissant des îlots perdus dans I’océan, ils constituent des colonies réunissant parfois plusieurs dizaines de milliers d’individus. Les pentes douces ou les flancs de falaises, plus favorables à I’envol, leur conviennent particulièrement. La reproduction se situe pour toutes les espèces entre septembre et décembre. Les nids sont en général importants, de forme tronconique, et réutilisés chaque année, bien qu’ils soient parfois rudimentaires et réduits à une simple cuvette grattée dans le sol.

Les Diomédiedés

Les Diomédiedés

Les parades sont très élaborées, composées de révérences, croisements secs des becs accompagnés de cris sonores et puissants ou de grands déploiements d’ailes. Ces oiseaux sont silencieux le reste du temps.

Reproduction : Les Diomédéidés

La ponte se compose d’un oeuf unique volumineux, blanc, taché de points beiges ou rouges. L’incubation est très longue, de 65 à 80 jours – le mâle couvant le premier durant une période de l0 à 20 jours ; certains adultes peuvent rester jusqu’à 24 jours sans quitter le nid. Le poussin naît couvert d’un duvet gris et soyeux. Son séjour au nid dure 4 mois environ, la période d’éducation se prolongeant ensuite sur plusieurs semaines ; elle peut même s’étaler sur neuf mois pour I’albatros hurleur.

La maturité sexuelle est tardive, certains I’atteignent à l’âge de 5 ou 6 ans, d’autres à l0 ans. Pendant cette période, ils voyagent dans les océans froids, autour de I’Antarctique. Accidentellement, des individus isolés pénètrent dans les mers de I’hémisphère nord. La mue des albatros est longue, elle dure plusieurs mois. Certaines espèces ne se reproduisent qu’une année sur deux.

Distribution : Les Diomédéidés

Oiseau pacifique, I’albatros fait partie des animaux exploités par I’homme. Récemment, certaines populations du Pacifique Sud ont été décimées par des chasseurs de plumes qui, capturant les adultes durant la période de nidification, laissent ainsi les jeunes mourir de faim.

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre le monde des oiseaux. Pour plus d’articles sur les oiseaux en particulier ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.