Les grands symboles du Palais de Versailles

Les grands symboles du Palais de Versailles

Les grands symboles du Palais de Versailles

Dans cet article nous allons voir: “Les grands symboles du Palais de Versailles”, les merveilles du monde ancien, témoignages uniques de la grandeur humaine, fascinent encore par leur histoire et leur mystère.

Les grands symboles du Palais de Versailles

« Versailles ! Le Palais du Soleil ! Un poème de parure, de verdure et d’eaux », écrivait un contemporain. C’est la fête luxueuse donnée en 1661 pour le roi par le surintendant des Finances, Nicolas Fouquet, dans son château de Vaux-le-Vicomte, qui incita Louis XIV à édifier le palais de Versailles.

Situé à 25 kilomètres au sud-ouest de Paris, Versailles est une création royale. Ce simple rendez-vous de chasse de Louis XIII devint sous le règne de son fils un palais fastueux, le plus grand jamais construit en Europe (400 mètres de long).

La transformation du petit pavillon de brique et de pierre en un vaste palais de pierre et de marbre s’effectua en plusieurs étapes, sous le contrôle personnel du roi.

L’architecte Le Vau, le peintre Le Brun et le jardinier Le Nôtre, les créateurs du château de Vaux-le-Vicomte, furent choisis par Louis XIV pour mener à bien les travaux de Versailles.

Ceux-ci commencèrent en 1661 sous la direction de Le Vau qui fit le plan général, intégrant le pavillon de chasse, qui constitua la partie centrale du château. Sur les ailes, statues, bustes colonnes et grilles ouvragées atténuèrent la trop grande symétrie des bâtiments. En 1678, le roi chargea l’architecte Mansart d’ajouter au palais de Le Vau deux ailes immenses au nord et au midi.

Malgré Colbert, qui le pressait de rester au Louvre, le roi avait décidé de faire de Versailles le décor de son règne. Edifié sur une petite butte, le palais domine d’un côté la ville et de l’autre les jardins. Les grandes fenêtres permettent au soleil de pénétrer dans le palais et de mettre ainsi en valeur les ors des appartements, multipliés par les innombrables glaces. Tout est combiné pour créer une féerie lumineuse d’autant plus accusée qu’elle se détache sur les masses sombres et lointaines des frondaisons du parc.

Majesté, symétrie, mesure, tels sont les caractères d’un ensemble où tout concourt à la gloire du souverain dont la chambre, au centre du palais, joue le rôle du soleil dans l’univers : tout gravite autour d’elle. Tout part de ce point majeur.

Dans la glorification de la lumière, il ne faut pas voir uniquement un souci de décoration. Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que Louis XIV veut rappeler au monde, en construisant Versailles, qu’il tient sa puissance de Dieu et que cette puissance s’identifie à l’astre du jour, sans lequel la vie serait la mort. Alors, une seule idée domine dans l’ordonnance du château : glorifier le Roi-Soleil sous toutes les formes de l’Art.

C’est pourquoi l’on retrouve si souvent le thème du soleil dans la décoration du palais, tant dans les salons que dans les jardins : Apollon, qui conduit le char du soleil dans la mythologie grecque, sera le sujet préféré des peintres et des sculpteurs.

Rien n’échappe au regard du Roi. Les parterres d’eau sont en effet ornés à leurs quatre angles principaux de la figure des grands fleuves de France, séparés par celles des nymphes et des petits dieux des rivières. Du côté de l’entrée, devant le château, c’est le départ des trois grandes routes, de Paris au centre, de Saint-Cloud et de Sceaux de part et d’autre, avec à leur intersection les écuries royales. 

Le château se situe ainsi symboliquement entre les routes fluviales et les routes terrestres du royaume. Cette volonté centralisatrice exprimée avec munificence par le palais sera reprise par de nombreux souverains étrangers, comme Louis II de Bavière, qui construiront, au XIX siècle, leurs demeures sur le modèle de Versailles.

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre les merveilles du mondde et leurs secrets. Pour plus d’articles sur ces merveilles ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.