Les insectivores sont-ils vraiment utiles?

Les insectivores sont-ils vraiment utiles?

Les insectivores sont-ils vraiment utiles?

Dans cet article nous allons voir: “Les insectivores sont-ils vraiment utiles?“, les oiseaux, créatures ailées, enchantent par leur diversité de plumes, chants et comportements fascinants

Les insectivores sont-ils vraiment utiles?

En 1902, un certain nombre de pays européens signaient une convention « pour la protection des oiseaux utiles à l’agriculture ».Ce terme a souvent fait ricaner les partisans de la culture industrialisée qui prétendent que de toutes façons, les oiseaux ne sont plus assez nombreux pour pouvoir limiter efficacement des populations d’insectes ravageurs.

Pourtant, des études faites notamment en Allemagne, en Grande-Bretagne et en Russie (U.R.S.S), démontrent formellement le contraire.

Dans ce dernier pays, une technique très développée de lutte contre les insectes nuisibles consiste à charger les enfants des écoles de placer des nichoirs pour les mésanges et les Martins roselins (proches cousins de nos étourneaux). Presque chaque ferme y est surmontée d’un mat portant un de ces nichoirs.

Les ornithologues russes ont ainsi calculé qu’une mésange doit absorber chaque jour son propre poids de nourriture. De ce fait,une seule nichée de mésanges suffit à débarrasser 40 pommiers de leurs parasites.

Dans le sud de la Russie (U.R.S.S), une des grandes plaies de l’agriculture sont les invasions périodiques des tristement célèbres Criquets migrateurs, qui détruisent tout sur leur passage. C’est contre eux que les Martins roselins sont particulièrement efficaces. On a montré qu’en un mois, une colonie d’un millier de ces oiseaux, avec leurs jeunes, détruisait 22 tonnes de criquets.

Mais le record est sans doute détenu par une colonie de mouettes, sur les bords de la mer Noire. En 1931, on venait d’introduire en Ukraine la culture du coton, qui s’avère constituer un met de choix pour la chenille d’un petit papillon qui se mit aussitôt à faire de gros dégâts. Pendant la période d’évage des jeunes, une colonie de 12500 mouettes a réussi à détruire 225 tonnes de chenilles, ce qui représente le chargement de 14 wagons de chemin de fer!

Dans nos régions, un autre papillon très nuisible dans les jardins est la Piéride de la rave, dont la chenille s’attaque à de nombreuses plantes potagères. Or, on a pu montrer que sur 100 chenilles de piérides, 10 seulement arrivaient à l’état adulte. Sur les 90 autres, 80 mouraient de causes diverses et 10 sont détruites par les oiseaux. Ces derniers choisissent toujours de grosses chenilles, arrivées à un stade tel qu’elles ne sont pratiquement plus menacées par les autres causes de diminution.

Si donc on supprime le rôle des oiseaux, cela veut dire qu’en une seule génération, le nombre de papillons arrivant au stade où ils peuvent se reproduire doublera!

Autrement dit, leur prolifération deviendrait vite catastrophique. Ces quelques faits doivent suffire à faire réfléchir ceux qui pensent que les protecteurs des oiseaux sont de doux rêveurs!

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre le monde des oiseaux. Pour plus d’articles sur les oiseaux ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.