Les Kangourous

Les Kangourous

Les Kangourous

Dans cet article nous allons voir: “Les Kangourous”, la nature, toile vivante de biodiversité, nous entoure avec sa splendeur, offrant mystères, équilibre et source infinie d’inspiration.

Les Kangourous

Pour comprendre ce qui s’est passé en Australie, faisons un peu de science-fiction.

Imaginez qu’une catastrophe épouvantable fasse s’effondrer tous les grands continents de la terre, sauf un morceau de Laponie et quelques parcelles d’Afrique équatoriale, là où vit la mouche Tsé-Tsé qui donne la maladie du sommeil aux mammifères. Au bout de quelques centaines d’années, que découvriraient les Lapons qui pourraient naviguer jusqu’aux « îles » africaines : des insectes de toutes sortes, des reptiles, des oiseaux, et quelques petits mammifères carnivores. Quelle ne ‘serait pas la stupéfaction des Lapons en voyant des reptiles ! La vue d’un Python les plongerait dans une perplexité analogue à celle qu’eurent les Européens en découvrant les Kangourous et tous leurs cousins à poche ventrale.

Une grande catastrophe géologique

Il y a environ 100 millions d’années (en matière d’évolution, il ne faut pas chicaner sur quelques millions d’années : pour la Terre, qui serait âgée de 5 milliards d’années, 50 millions d’années représentent à peu près 1 an de la vie d’un homme), l’Australie s’isola définitivement des autres continents. Elle était restée longtemps accrochée à l’Amérique du Sud grâce au continent Antarctique, après que l’Amérique se fut détachée de l’Afrique. Mais, à peu près au moment où se forma l’Himalaya, ce complexe Américo-Antarctico-Australien se disloqua définitivement.

Comme sur des radeaux les animaux piégés en Australie et dans les îles avoisinantes continuèrent à vivre et à se développer. Grâce à cet isolement naturel, ils n’eurent pas à subir la terrible concurrence des grands mammifères, qui furent les rois de l’époque Tertiaire.

Bien à l’abri, ils se conservèrent, pour la grande satisfaction des zoologues qui trouvèrent en eux les maillons vivants de la chaîne réunissant les reptiles aux mammifères vrais. Les Kangourous font partie des 250 espèces de mammifères primitifs à poche actuels, qui proviennent des premiers essais de la Nature dans la réalisation d’animaux vivipares à poils, à la fin de l’ère des grands reptiles.

En Amérique, qui s’est séparée en dernier de l’Australie, subsistent d’ailleurs quelques rares espèces de marsupiaux, des Opossums. Ils doivent cette survie à une remarquable vitalité.

La concurrence entre les espèces : un danger pour les marsupiaux

Depuis l’importation de mammifères en Australie, les espèces marsupiales en concurrence sont menacées de disparition. Et si les Kangourous ressemblent un peu à des Lapins, la similitude de leur régime alimentaire les a mis en grand danger lors de la pullulation de ces petits rongeurs. L’épidémie de myxomatose, qui décima les Lapins australiens, favorisa un peu les grands sauteurs, mais l’équilibre est précaire, et l’Homme par ses chasses abusives n’a pas peu contribué à mettre en péril ce que la nature avait préservé.

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre La nature et ses secrets. Pour plus d’articles sur la Nature ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.