Les Laridés

Les Laridés

Les Laridés

Les Laridés

Bref contexte: Les Laridés

Les Laridés est un famille d’oiseaux de mer. Cette famille appartient a l’ordre des Charadriiformes puis a la classe des Aves. Cette étude couvre toutes les parties nécessaires de l’ornithologie afin de connaître tous les détails de cette famille.

Apparence et comportement: Les Laridés

S’il est une famille d’oiseaux de mer connue de tous, c’est bien celle des laridés. Chacun en effet, qu’il soit du bord de mer ou de la campagne et parfois même de la ville – a pu voir une fois au moins deux de ses représentants le plus largement répandus, le goéland argenté fidèle au littoral et familier des ports, et la gracieuse mouette rieuse rencontrée dans les marais, sur les labours, sur les lacs et dans les agglomérations traversées par un grand fleuve.

Le corps est bien proportionné, les pattes hautes et solides, les ailes longues, fines et légèrement coudées. Le bec, droit et massif est brutalement incurvé au bout chez les grandes espèces. Ces oiseaux se déplacent facilement à terre, nagent sans problème et sont d’excellents planeurs.

Voir les goélands évoluer librement au-dessus des flots ou face à une falaise est un spectacle dont on ne se lasse pas et qui ne peut être dissocié du bruit du vent et des vagues… Bavards impénitents, surtout à la saison des nids, ils ne cessent de s’interpeller et de lancer à la cantonnade leurs appels puissants, tantôt sonores, tantôt aigus et rêches.

Les Laridés

Les Laridés

L'alimentation: Les Laridés

Comme les corvidés, les laridés aiment bénéficier d’un régime varié. Si les poissons représentent souvent une part importante de leur menu, les crustacés, les mollusques et les annélides ne sont pas non plus dédaignés. De plus, les charognes sont, à des niveaux divers, appréciées par tous, mais les plus grandes espèces font aussi leur régal d’oiseaux vivants, de jeunes et d’oeufs, certaines se comportant comme de véritables rapaces.

Ce sont donc des omnivores plus ou moins vrais et qui, s’adaptant à toutes les situations, savent tirer parti des multiples occasions offertes par la nature. Enfin, beaucoup ont pris I’habitude d’accompagner en mer les navires et surtout les chalutiers dont les déchets de pêche sont particulièrement appréciés. L’essentiel des proies terrestres est trouvé sur les plages et dans les vasières ; les poissons sont capturés en nageant à la surface et non pas après un plongeon comme chez les sternes. D’une nature très sociable, la plupart des laridés se reproduisent en colonies dont la taille varie de quelques couples comme chez le goéland d’Audonin à plusieurs milliers de familles ; comme cela se produit chez les mouettes rieuses notamment.

Reproduction: Les Laridés

Selon les cas, ils s’établissent sur les îles ou dans les falaises côtières, sur les plages ou dans les roseaux, quelques espèces nichant même fort loin à I’intérieur des terres.

Certains construisent un nid volumineux, d’autres se contentent d’une simple dépression arrondie dans le sol avec la poitrine juste avant la ponte. La couvée se compose généralement de 3 oeufs, mais quelquefois de 2 seulement comme chez les tridactyles. Leur couleur varie du gris bleuâtre au brun chaud, marqué et taché de brun et de noir.

L’incubation est assurée par les deux adultes. Les poussins naissent couverts d’un duvet serré qui les dissimule parfaitement dans le milieu. Ils quittent le nid quelques jours après l’éclosion, mais sont nourris par leurs parents jusqu’à l’envol, lequel intervient environ I mois plus tard. Après leur départ, les jeunes tendent à se regrouper.

Migration: Les Laridés

Les modalités de la dispersion hivernale varient considérablement d’une espèce à l’autre. Certains, tels le goéland marin, sont des sédentaires convaincus, d’autres, à I’instar du goéland argenté sont un peu plus erratiques, d’autres enfin comme le goéland brun se montrent de véritables migrateurs, nichant en Europe et allant hiverner en Afrique.

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre le monde des oiseaux. Pour plus d’articles sur les oiseaux en particulier ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.