Les Paridés

Les Paridés

Les Paridés - Mésange de Taïwan

Un espèce de paridés – Mésange de Taïwan

Bref contexte

Les Paridés est une famille connue en ornithologie sous le nom: Paridae. Et cette famille appartient à l’ordre des Pisseriformes. Cette étude couvre toutes les parties nécessaires de l’ornithologie afin de connaître tous les détails de cette famille.

Apparence et comportement

La famille des paridés comprend les mésanges, oiseaux de petite taille, souvent peut farouches, voire très familiers. Tantôt parées de couleurs vives, de bleu et de jaune en particulier, tantôt vêtues de tons plus neutres, brun pâle, blanchâtre et noir surtout, les mésanges arborent un plumage, contrasté et très riche en nuances

Ces oiseaux sont surtout caractérisés par une activité débordante. Aussi les voit on sans cesse voleter de branche en branche, aller d’un point à un autre, toujours affairés. Vives et remuantes donc, les mésanges parcourent de l’aurore à la tombée de la nuit leur petit territoire. Les insectes, leurs œufs et leurs larves fournissent l’essentiel du régime d’été de ces oiseaux. Promptes et agiles, les mésanges s’avancent sur les plus fines ramilles avant de se laisser pendre la tête en bas pour aller chercher leur pitance sous les feuilles. En hiver, l’insecte se faisant rare, elles se rabattent sur les graines, les fruits et autres productions végétales.

Autour de la mangeoire, elles sont les premières au rendez-vous, surtout la mésange charbonnière.

A cette activité incessante est liée l’émission généreuse de petits cris servant à maintenir la cohésion des groupes ou des couples, l’arrivée du printemps et la défense du territoire ravivant encore l’énergie des chanteurs.

Les Paridés - Mésange de Taïwan

Un espèce de paridés – Mésange de Taïwan

Alimentation et Reproduction

Cavernicoles convaincus, les mésanges s’établissent dans les endroits les plus divers, les facteurs communs recherchés étant l’arbi et la sécurité. C’est ainsi qu’elles occupent les trous d’arbres, même de taille étonnamment réduite, les fissures de roches et, bien entendu, les nichoirs que la mésange bleue et surtout la charbonnière ont accaparés d’emblée. Quelques espèces seulement construisent leurs nids à l’extérieur.

La ponte est de 6 à 10 œufs blancs, pointillés de roussâtre. La femelle couve seule, mais les deux adultes participent à l’élevage de la nichée. Il peut y avoir 2 pontes par an.

Migration

Plutôt casanière dans l’ensemble, certaines espèces effectuent de véritables migrations, l’arrivée des oiseaux nordiques donnant parfois lieu à des « invasions » dont les causes sont encore inexpliquées. La densité des oiseaux, la clémence ou au contraire la rudesse du climat jouent probablement alors un rôle fondamental.

Mésange petit-deuil femelle

Un espèce de paridés – Mésange petit-deuil femelle

Distribution

Absentes d’Amérique du Sud, d’Océanie, d’Australie, de Madagascar et bien sûr des contrées polaires, les mésanges comptent seulement 52 espèces dans le monde. 12 se reproduisent en Europe.

Les Paradoxornithidés

Si par leur vivacité et leur mobilité, ces oiseaux de petite taille rappellent les paridés, ils en diffèrent cependant par de nombreux aspects morphologiques et anatomies. La queue ici est longue et étagée, le bec minuscule et bombé. Les poussins viennent au monde complètement nus, dans un nid en forme de boule pourvue d’une ouverture latérale. De plus ce sont des oiseaux assez sociables en dehors de l’époque des nids. Il existe 11 espèces de paradoxornithidés dans le monde, dont 2 en Europe, la mésange à longue queue et la mésange à moustaches.

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre le comportement des oiseaux. Pour plus d’articles sur le monde des oiseaux en particulier et sur le monde animal en général, veuillez consulter la classification des animaux

Articles récents