Les Phalacrocoracidés

Les Phalacrocoracidés

Les Phalacrocoracidés

Les Phalacrocoracidés

Bref contexte: Les Phalacrocoracidés

Les Phalacrocoracidés est un famille d’oiseaux de mer. Cette famille appartient a l’ordre des Suliformes puis a la classe des Aves. Cette étude couvre toutes les parties nécessaires de l’ornithologie afin de connaître tous les détails de cette famille.

Apparence et comportement: Les Phalacrocoracidés

Cette famille les Phalacrocoracidés qui regroupe les cormorans fait partie de I’ordre des pélécaniformes dont la particularité est la palmure. En effet celle-ci est unique puisqu’elle réunit les quatre doigts. Le bec est long, droit et terminé par un redoutable crochet. Les narines sont closes, permettant aux oiseaux de nager sous I’eau. Les cormorans ont en général un plumage très sombre, ceci surtout pour les espèces de I’hémisphère nord, certains individus de I’hémisphère sud ayant le ventre blanc.

Ils sont attachés à la mer, fréquentant les estuaires et les lagunes, ou encore aux étendues d’eaux douces, lacs et rivières à débit lent, mais tous sont soumis au même régime piscivore. Ce sont des oiseaux mal adaptés à la vie terrestre, leurs pattes courtes situées en arrière du corps et leurs énormes palmures ne favorisant pas la progression sur la terre ferme. En vol, les ailes plutôt courtes, larges et arrondies leur confèrent une allure particulièrement lourde. Ils franchissent les bras de mer et les plans d’eau au ras des vagues, mais traversent les terres beaucoup plus haut dans le ciel. Ils doivent fournir d’importants efforts pour décoller, puis soutenir une vitesse constante. Le cormoran aptère des Galapagos est même inapte au vol.

Les Phalacrocoracidés

Les Phalacrocoracidés

A la surface de I’eau, ils flottent à moitié immergés, alourdis par un squelette à peine pneumatisé. Curieusement, à l’inverse des oiseaux de mer traditionnels dont le plumage est imperméabilisé, les cormorans craignent I’eau. En effet, leur glande uropygienne ayant une sécrétion quasiment nulle, le plumage « prend » l’eau. Ne pouvant supporter des séjours prolongés en milieu aquatique, après chaque partie de pêche les cormorans sont contraints de regagner un rocher; là, les ailes grandes ouvertes, ils sèchent leur plumage durant de longues heures au soleil et aux vents. 

Malgré tout, ce qui est un inconvénient pour devenir, grâce à I’adaptation des espèces à leur milieu, un avantage : lors de l’immersion, le plumage alourdi permet aux oiseaux d’accomplir des performances subaquatiques remarquables. Ainsi peuvent-ils descendre jusqu’à des profondeurs dépassant 20 m. La pêche peut être réalisée en solitaire ou parfois en groupe. Mais le retour aux lieux de nidification s’effectue souvent en petite formation. Autre adaptation à la plongée: leur vue s’accommode jusqu’à 50 dioptries.

Reproduction: Les Phalacrocoracidés

Les phalacrocoracidés ont des parades nuptiales très élaborées ; ils se regroupent parfois en immenses colonies et bâtissent un nid volumineux. Leurs cris, graves et caverneux, ressemblant à des sortes de grognements, sont lancés uniquement sur les lieux de reproduction.

Migration: Les Phalacrocoracidés

D’un tempérament peu voyageur la première année, ils tendent à devenir encore plus sédentaires les années suivantes, restant sur ou à proximité des lieux de reproduction. Ils sont répartis largement sur le globe: aux îles Aléoutiennes, aux Amériques, en Europe, en Afrique, en Extrême-Orient, mais sont absents des régions froides des pôles.

Les cormorans jouissent d’une fausse réputation de destructeurs de poissons qui a été forgée par leur concurrent le plus direct: l’homme. C’est ainsi que de nombreuses colonies ont été détruites ou menacées de disparition par les dénichages et dérangements répétés, la chasse restant I’un des principaux facteurs de mortalité des jeunes oiseaux, surtout au cours de leur première année.

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre le monde des oiseaux. Pour plus d’articles sur les oiseaux en particulier ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.