Les Picidés

Les Picidés

Les Picidés

Un espèce des Picidés

Bref contexte

Les picidés est une famille connue en ornithologie sous le nom: Picidae. Et elle appartient à l’ordre des Piciformes. Cette étude couvre toutes les parties nécessaires de l’ornithologie afin de connaître tous les détails de cette famille.

Apparence et comportement

La famille des picidés regroupe les picumnes des régions tropicales, les torcols et les picinés, qui sont les vrais pics. Ces derniers sont caractérisés par un bec conique, droit et puissant, une silhouette trapue et des pattes courtes et robustes. Pourvus de griffes longues et acérées, les doigts sont orientés deux par deux en avant et en arrière. Le cou possède une musculature très importante tandis que la queue, en rapport avec le mode de vie tout à fait particulier de ces oiseaux, présente une raideur et une solidité exceptionnelles. Les ailes sont courtes et arrondies, et le vol qui n’est jamais pratiqué sur de longues distances est typiquement ondulant, les battements brefs et rapides alternant avec les glissades.

Les pics sont des oiseaux de taille petite ou moyenne. Le géant du groupe, le pic impérial du Mexique atteint 56 cm de longueur, le plus grand pic d’Europe, le pic noir, atteignant quant à lui 46 cm.  Mâles et femelles arborent des plumages différents, certaines espèces étant parées de couleurs vives ou bigarrées, d’autres plus modestement vêtues. Le blanc, le noir, le rouge, le vert et le jaune sont les teintes dominantes.

L'alimentation

C’est dans les arbres, et parfois à terre pour certaines espèces, que les pics trouvent et collectent leur nourriture. Les nombreux insectes vivant aux dépens de l’arbre, ainsi que les fourmis, occupent une part importante de leur régime. Tous les pics sont dotés d’une langue très longue, portractyle, c’est-à-dire que peut se projeter en avant, enduite d’une salive gluante et présentant parfois de petites soies et crochets destinés à mieux retenir les proies. Enfin, selon les cas, une proportion plus ou moins grande d’aliments d’origine végétale est ingurgitée, en particulier les graines ; certains oiseaux boivent même la sève.

Les Picidés

Un espèce des Picidés

Reproduction

Les pics ont une voix puissante mais leurs cris et ricanements sont brefs et sans nuances. Tous pratiquent le tambourinage en martelant l’écorce à coupe de bec précis et rapides. Débordant d’énergie, les pics semblent éprouver en permanence le besoin de creuser.

Ce sont des oiseaux solitaires, qui restent cantonnés toute l’année sur leur territoire dont ils ne s’éloignent qu’en cas de disette prolongée. Toujours d’humeur belliqueuse, les pics ne supportent guère la présence de leurs semblables : mâles et femelles s’ignorent totalement en dehors de la saison de reproduction. Les pics creusent dans le bois des loges confortables qu’ils utilisent pour nicher et comme abri nocturne.

La ponte se compose de 2 à 8 œufs blancs luisants déposés sur un matelas de copeaux. De très courte durée, l’incubation et l’élevage des poussins sont assurés par les deux adultes, le mâle assumant cependant une part prédominante des charges familiales. Les petits viennent au monde nus et aveugles. Selon les espèces, ils sont ravitaillés par des proies apportées soit une à une, et tenues au bout du bec, soit groupées et régurgitées. Après leur départ du nid, les jeunes dépendent encore de leurs aînés pendant quelque temps.

Distribution

Sur les 178 espèces de pics existant dans le monde, 8 se reproduisent en Europe oŭ ces oiseaux sont représentés du sud de la péninsule ibérique jusqu’au nord de la scandinavie.

Le pic-vert et les pics épeiche et épeichette sont les plus connus. Confinés aux dernières grandes forêts sauvages, le bec tridactyle et le pic à dos blanc sont les plus rares.

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre le comportement des oiseaux. Pour plus d’articles sur le monde des oiseaux en particulier et sur le monde animal en général, veuillez consulter la classification des animaux

Articles récents