Les réacteurs à fusion thermonucléaire

Les réacteurs à fusion thermonucléaire

Les réacteurs à fusion thermonucléaire

Dans cet article nous allons voir: “Les réacteurs à fusion thermonucléaire “, L’énergie, source mystérieuse qui anime notre quotidien, recèle des secrets captivants. Des formes renouvelables aux technologies nucléaires, elle alimente notre monde moderne tout en présentant des défis complexes. Explorez les mystères de l’énergie et découvrez les clés de son avenir.

Les réacteurs à fusion thermonucléaire

Pour construire un réacteur à fusion thermonucléaire contrôlée, il faut réaliser dans un espace réduit ce qui se produit en grand dans le soleil : faire fusionner deux noyaux légers sous température élevée : plus de vingt millions de degrés.

Dans ces conditions, les électrons sont arrachés aux atomes. L’ensemble des particules ainsi libérées – électrons et noyaux séparés – porte alors le nom de « plasma ».

Pour que la fusion entre noyaux se produise, ce plasma doit être maintenu dans une enceinte. Or, à pareille chaleur, n’importe quel matériau se volatilise instantanément.

Mais ce plasma possède la propriété physique suivante : toutes les particules dont il est formé se regroupent entre les pôles d’un fort aimant sans les toucher. Ce plasma est dit « confiné ». On peut alors l’emprisonner à distance dans une large enceinte métallique : l’ensemble représente le cœur du réacteur.

Si l’on introduit dans ce plasma des atomes d’hydrogène qui transmettront par choc leur propre énergie aux particules, on obtient dans la région où le plasma est confiné, et loin de l’enceinte métallique, des températures de dix millions de degrés. Suivant les réalisations en cours, cette température devrait atteindre cent millions de degrés.

Encore faut-il recueillir la chaleur dégagée : on entoure le réacteur d’un manteau métallique. Vous connaissez la suite maintenant : une circulation d’eau récupère la chaleur par l’intermédiaire d’un échangeur de chaleur, cette eau va actionner une turbine.

Ces produits formés lors de la fusion (principalement l’hélium) ne sont pas radioactifs, et la quantité des combustibles présents dans la réaction est très faible : il n’existe aucun risque grave de fuite nucléaire.

Les atomes légers qui provoquent la fusion – deutérium, tritium – sont facilement disponibles : le deutérium qui existe dans l’eau, est extrêmement abondant dans la nature. Quant au tritium, on le fabrique à partir du lithium, extrait lui aussi de l’eau de mer.

Il est actuellement question d’entourer le réacteur d’un manteau formé d’uranium 238 : la quantité de chaleur recueillie donc d’énergie – sera plus grande, mais les risques de contamination par radioactivité se développeront en proportion de cette surenchère. Un projet de réacteur européen, le Jet (Joint European Torus) devrait fonctionner en 1980, D’autres réalisations de ce type sont en voies d’aboutir aux Etats-Unis, au Japon et en Union soviétique. Est-ce le réacteur de l’avenir ?

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre l’énergie et ses secrets. Pour plus d’articles sur l’énergie ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.