Les Renards des pays chauds et pays froids

Les Renards des pays chauds et pays froids

Les Renards des pays chauds et pays froids

Dans cet article nous allons voir: “Les Renards des pays chauds et pays froids”, la nature, toile vivante de biodiversité, nous entoure avec sa splendeur, offrant mystères, équilibre et source infinie d’inspiration.

Les Renards des pays chauds et pays froids

Quand il fait froid, on a le bout du nez, les oreilles, les doigts « gelés ». Notre sang a beau circuler dans nos extrémités, la chaleur qu’il apporte n’est pas suffisante pour lutter contre la bise glacée de l’hiver.

Chez les Mammifères qui vivent dans les pays froids, les oreilles, les queues sont plus courtes, le cou et les pattes sont plus trapus. Ainsi, ils risquent moins d’avoir froid dans ces parties de leur corps.

De grandes oreilles pour avoir moins chaud

L’adorable petit Renard des sables, le Fennec, a d’immenses oreilles, larges et hautes. Un fin réseau de petits vaisseaux sanguins irrigue ses grands pavillons. A travers la peau fine, le sang peut perdre plus vite de sa chaleur. Dans la journée, enfoui dans son terrier, le Fennec dort à l’abri du soleil brûlant, et grâce à ses grandes oreilles, l’excès de chaleur qui pourrait nuire à sa santé est évacué.

Quand il fait chaud, n’avons-nous pas envie de nous dénuder le plus possible, de mettre la plus grande surface de peau « à l’air ». Par la peau, s’en va la chaleur du corps.

Avec ses oreilles démesurées, le Renard des sables se défend mieux contre la chaleur.

Gare aux oreilles gelées !

Bien différent est le cas du Renard polaire. Vivant dans les pays qui avoisinent le pôle Nord, il doit au contraire lutter contre le froid et éviter de disperser la chaleur de son corps.

L’adaptation à la vie polaire a favorisé les individus au nez court, et aux petites oreilles. Au cours des millénaires, les caractéristiques de l’espèce se sont accentuées pour une meilleure survie dans des conditions climatiques rigoureuses.

De même que les Renards tropicaux ont vu leurs oreilles s’allonger pour résister à la chaleur, de même les Renards polaires ont acquis de minuscules oreilles.

Quant aux Renards des régions dites tempérées, leurs oreilles sont plus petites que celles du Fennec et plus grandes que celles du Renard polaire. S’il en était autrement, les écologistes qui étudient les animaux dans leur milieu naturel auraient eu un problème bien épineux à résoudre !

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre La nature et ses secrets. Pour plus d’articles sur la Nature ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.