Les Sphéniscidés

Les Sphéniscidés

Les Sphéniscidés

Les Sphéniscidés

Bref contexte: Les Sphéniscidés

Les Sphéniscidés est un ordre d’oiseaux de mer inapte au vol vivant dans l’hémisphère sud. Cet Ordre appartient a la la classe des Aves. Cette étude couvre toutes les parties nécessaires de l’ornithologie afin de connaître tous les détails de cette famille.

Apparence et comportement: Les Sphéniscidés

Les Sphéniscidés représentent I’unique famille de l’ordre des sphénisciformes, lequel groupe en tout 17 espèces. Réparties sous différents climats mais à travers l’hémisphère austral uniquement, on les rencontre le long des côtes d’Amérique du Sud, aux îles Galápagos ou ils bénéficient du courant froid d’Humbolt, sur le continent et les îles antarctiques, les cotes d’Australie méridionale, de Tasmanie, de Nouvelle-Zélande et d’Afrique du sud. 

Le cadet de la famille est le petit manchot bleu d’Australie qui mesure 10 cm et pèse 1 kg; le plus gros étant le manchot empereur qui atteint 1,20 m de haut pour un poids de 40 kg maximum. Passant les deux tiers de leur vie en mer, ils ne viennent à terre que pendant la période de mue et de reproduction.

Les manchots se différencient des pingouins par une incapacité totale à voler. Les ailes sont transformées en nageoires courtes, légèrement arquées et robustes, leur procurant d’étonnantes qualités de nageurs. De plus, la forme du corps, rappelant celle d’un gros cigare ventru, est un parfait modèle d’hydrodynamisme. 

Le bec tendu en avant, la tête dans le prolongement du corps et légèrement enfoncée, ils fendent I’onde à une vitesse de 20 km/h environ, sautant hors de I’eau à la façon des dauphins. Les pattes font office de gouvernail et sont utilisées pour les manoeuvres et les changements brefs de direction. C’est au cours d’accélérations brutales et courtes que les manchots saisissent et avalent les proies dont ils se régalent.

Le bec est différent selon les espèces et adapté à chaque type de proies. Il peut être long et fin ou court et puissant. Le plumage ras et très serré qui les isole parfaitement du froid et de I’humidité permet des séjours prolongés dans les eaux glaciales. A terre. Ils sont gauches et maladroits. C’est aux pattes courtes et situées dans le prolongement du corps.

Les Sphéniscidés

Les Sphéniscidés

Qu’ils doivent cette démarche pataude et lente si caractéristique. Certains se dandinent ou sautent, d’autres sous I’effet de panique glissent sur le ventre, à terre ou dans la neige, en s’aidant des ailerons. Ils s’établissent sur les côtes, rocheuses, escarpées ou plates, et même sur la glace comme les manchots empereur et Adélie.

Ce sont des animaux généralement sociaux qui constituent des colonies très importantes. Le nid est rudimentaire ou inexistant comme chez les manchots royaux et empereurs qui couvent debout, l’oeuf posé sur les pattes. L’incubation est longue, de 30 à 60 jours, forçant les oiseaux à jeûner durant de très longues périodes.

L'alimentation: Les Sphéniscidés

Les jeunes sont nourris par régurgitation et groupés en crèches quelques jours après la naissance. Ils restent ensuite sous la tutelle de leurs parents durant 7 à 10 semaines. Ce mode de vie sociale permet aux sphéniscidés de I’Antarctique d’affronter en se serrant les uns contre les autres des températures très basses et des blizzards givrants.

Reproduction: Les Sphéniscidés

Les manchots ne se reproduisent pas avant l’âge de 4 ans. Les pertes touchant les oeufs et les poussins sont énormes, les colonies étant parasitées par de nombreux prédateurs tels que : petits becs en fourreau, pétrels géants, skuas et le caracara austral de la région du Cap Horn. En mer, ils ont à redouter I’orque, le requin bleu et le léopard de mer.

Distribution: Les Sphéniscidés

Toutefois, jusqu’au début du siècle, I’homme a été le plus grand ennemi de cette famille confiante et facile à approcher. Des centaines de milliers de manchots ont été ainsi sacrifiés dans le seul but de récupérer la graisse enrobant leur corps. Heureusement ils sont tous protégés aujourd’hui.

Des colonies entières furent décimées et bien des espèces ne durent leur salut qu’à leurs emplacements inaccessibles sur certains îlots.

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre le monde des oiseaux. Pour plus d’articles sur les oiseaux en particulier ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.