Les Sulidés

Les Sulidés

Les Sulidés

Les Sulidés

Bref contexte

Les Sulidés est un famille d’oiseaux de mer. Cette famille appartient a l’ordre des Suliformes puis a la classe des Aves. Cette étude couvre toutes les parties nécessaires de l’ornithologie afin de connaître tous les détails de cette famille.

Apparence et comportement

Cette famille appartient à l’ordre des pélécaniformes, lequel réunit : les fous, les pélicans, les cormorans et les frégates. Les 09 espèces de fous, ou sulidés, se rencontrent au Canada, dans les îles britanniques, en Bretagne, en Afrique du sud. En Nouvelle-Zélande, en Australie, sur les côtes du Pérou et aux îles galabagos. Leur silhouette est un parfait modèle d’aérodynamisme: le corps allongé, pointant à l’avant un bec en forme de dague, s’achève à I’arrière par une queue en fuseau. Les ailes, longues et effilées, favorisent aussi bien le vol battu que les glissades dans les airs. Les sulidés sont des oiseaux de forte taille, puissants, endurants, et capables de couvrir d’un trait des distances considérables, certains n’hésitant pas à aller pêcher quotidiennement à plus de 80 km de leur nid.

A terre, la démarche est gauche et encombrée. Les fous passent la plus grande partie de leur existence en mer. Ils s’expriment par des cris graves et très caractéristiques qu’ils lancent en secouant la tête de droite à gauche.

Les Sulidés

Les Sulidés

L'alimentation

Les poissons constituent I’essentiel de leur régime et sont chassés le long du plateau continental, dans des eaux peu profondes. Les oiseaux scrutent les vagues souvent en petits groupes, parfois en solitaires. Lorsqu’un banc de poissons est repéré, des dizaines de pêcheurs arrivent et plongent à leur tour, d’une hauteur variant de 2 à 40 m, Ie bec pointé en avant, les ailes collées au corps et tendues vers I’arrière. Ils fendent I’eau comme un projectile et saisissent la proie de leur bec redoutable mais sans la harponner. Le poisson est avalé en remontant à la surface. La profondeur de la plongée varie de 2 à 3 m pour quelques secondes d’immersion seulement.

Reproduction

Lors de la reproduction, les fous constituent des rassemblements importants. Les falaises s’animent alors d’une rumeur constante et de mouvements ininterrompus. Les parades se déroulent sur les lieux mêmes de la reproduction. La formation des jeunes couples commence par la conquête d’un territoire. Pour cela, les mâles s’affrontent en de violents combats au cours desquels le bec est utilisé pour pincer. Après avoir pris possession du territoire, ils paradent en secouant la tête latéralement, le cou dressé, le bec pointé vers le sol, et en lançant un cri rauque.

Le nid volumineux peut être érigé sur le dessus de la falaise ou accroché à une corniche le long de la paroi. Il peut être bâti également dans un buisson ou sur un arbre, d’algues négligemment entassées ou de branches soigneusement entrelacées. Les fous pondent un ou deux oeufs. Ne possédant pas de plaques incubatrices, ils couvent avec leurs palmes richement vascularisées durant la période de reproduction. Les deux adultes participent à I’incubation qui dure de 42 à 47 jours selon les espèces.

Les poussins naissent nus et aveugles, se couvrant à la fin de la première semaine d’un épais duvet blanc. Ils sont nourris par régurgitation plusieurs fois par jour, en allant chercher leur pitance profondément dans la gorge des deux adultes qui alternent période de pêche et incubation. Les parents cessent de nourrir le petit une dizaine de jours avant I’envol, celui-ci survivant alors grâce à ses importantes réserves de graisse. Les fous volent à I’âge de 10 à 12 semaines pour certaines espèces, de 17 semaines pour d’autres. Gagnant la mer d’un vol hésitant, le jeune fait seul I’apprentissage de la pêche. La maturité sexuelle est atteinte tardivement chez les fous. Seuls les immatures sont réellement migrateurs surtout au cours de la première année, les adultes étant pour leur part sédentaires ou effectuant, au mieux, quelques déplacements erratiques.

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre le comportement des oiseaux. Pour plus d’articles sur le monde des oiseaux en particulier et sur le monde animal en général, veuillez consulter la classification des animaux

Articles récents