Les Sylviidés

Les Sylviidés

Un espèce  des Sylviidés

Un espèce  des Sylviidés

Bref contexte

Les Sylviidés est une famille connue en ornithologie sous le nom: Sylviidae. Et cette famille appartient à l’ordre des Pisseriformes. Cette étude couvre toutes les parties nécessaires de l’ornithologie afin de connaître tous les détails de cette famille.

Apparence et comportement

La famille des sylviidés regroupe en France la bouscarle de Cetti, les locustelles, la lucsiniole à moustaches, les rousserolles, phragmites, hypolaïs et fauvettes, ainsi que la cisticole, les pouillots et les roitelets.

Ce sont des oiseaux de petite taille, certains même sont minuscules. Si l’un de géants du groupe, la rousserolle turdoiide atteint 19 cm de longueur, le poids des pouillots varie de 6 à 10 g. sauf chez les malures qui présentent des couleurs vives, les sylviidés sont caractérisés par une livrée modeste oŭ dominent le gris, le vert pâle, le brun et le jaune. A quelques exceptions prés, mâles, femelles et jeunes arborent une tenue identique. Ce sont des oiseaux aux formes élancées, au bec long et fin, aux pattes mal adaptées à la marche mais s’agrippant avec adresse. Capables de franchir de très longues distances quand ils sont en migration, les sylviidés répugnent à voler lorsqu’ils sont cantonnés sur les territoires de nidification.

Par contre, ils évoluent à merveille dans les buissons, roseaux, ronciers et autres fouillis végétaux dont ils ne s’éloignent guère. Les sylviidés mènent une existence retirée. Ils se déplacent par petits bonds de perchoir en perchoir et craignent l’observation directe. A cette habitude de vivre sous le couvert de la végétation, s’ajoutent les couleurs ternes du plumage qui se fondent parfaitement dans le milieu.

En dépit de leur nombre, les sylviidés passeraient inaperçus s’ils n’étaient aussi loquaces. Doués d’incontestables qualités de musiciens, imitateurs occasionnels ou simplement pourvus d’une voix modeste, ils aiment se faire entendre. La saison de reproduction, et notamment l’époque des pariades, multiplie l’ardeur des chanteurs qui, cachés et donc invisibles, tiennent cependant à manifester leur présence. C’est par ces strophes souvent lancées avec véhémence, que ces oiseaux se font reconnaître. L’écoute de ces chants est donc capitale pour la détermination des espèces.

L'alimentation

Les sylviidés se nourrissent essentiellement d’insectes, de leurs œufs et larves, d’araignées et autres menues bestioles glanées dans les roseaux, les buissons ou les arbres. En été et durant l’automne, certaines espèces complètent leur menu quotidien par des fruits et des baies. Les sylviidés nichent en couple isolés. Bien caché au creux de la végétation, dissimulé à terre, tissé dans les roseaux ou accroché dans les ronciers, le nid est construit par les deux adultes ou par la femelle seule. Herbes sèches, feuilles mortes, mousses et tiges de graminées entrent dans la composition de l’ouvrage qui a la forme d’une coupe modeste, d’une demi-sphère très élaborée ou d’une boule à ouverture latérale.

Un espèce  des Sylviidés

Un espèce  des Sylviidés

Reproduction

Chez les espèces européennes, la ponte se compose de 4 à 6 œufs. Le fond, quelquefois rose, est le plus souvent blanchâtre plus ou moins maculé de gris et de brun pâle. Le mâle participe peut ou pas du tout à l’incubation. En revanche, les poussins sont ravitaillés par les deux parents qui approchent du nid avec prudence. Selon les espèces, les petits naissent nus ou couverts de duvet et, à l’exception des pouillots, portent sur la langue de petites taches brunes. Après leur départ du nid, ils dépendent encore de leurs aînés pendant quelques jours, la durée totale de l’élevage étant souvent plus longue que chez les autres passereaux.

Distribution

Absents du continent américain, les sylviidés sont par contre bien représentés en Europe oŭ l’on compte 37 espèces, ainsi qu’en Asie et en Afrique. Cette famille est également connue en Australie, Malaisie, Nouvelle Guinée et Nouvelle Zélande. 25 espèces, dont les fauvettes, sont recensées en France.

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre le comportement des oiseaux. Pour plus d’articles sur le monde des oiseaux en particulier et sur le monde animal en général, veuillez consulter la classification des animaux

Articles récents