Les techniques architecturales des Olmèques

Les techniques architecturales des Olmèques

Les techniques architecturales des Olmèques

Dans cet article nous allons voir: “Les techniques architecturales des Olmèques”, les merveilles du monde ancien, témoignages uniques de la grandeur humaine, fascinent encore par leur histoire et leur mystère.

Les techniques architecturales des Olmèques

En 1862, un paysan occupé à défringuer la jungle dans la région côtière du Mexique oriental, remarqua quelque chose qui affleurait à la surface du sol. Il pensa que c’était le fond d’une grande marmite renversée. Voulant dégager l’objet, quelle ne fut pas sa surprise de mettre au jour, centimètre par centimètre, une tête colossale en basalte sculptée de plus de deux mètres de haut et pesant plusieurs tonnes !

Soixante-trois ans plus tard, deux archéologues américains à la recherche de vestiges mayas, découvraient à La Venta, une petite île entourée de marais, d’autres têtes du même genre, ainsi qu’une pyramide en terre battue de 35 mètres de haut et plusieurs autels et stèles sculptées dans des monolithes en basalte.

Découvertes et fouilles se multiplient par la suite dans la jungle. il fallut se rendre à l’évidence ; ces contrées inhospitalières du sud du golfe du Mexique avaient dû être jadis le centre d’une civilisation mystérieuse.

Hier encore inconnue, elle est  aujourd’hui considérée comme la première civilisation d’Amérique Centrale.

Plus de 1 000 ans avant J.-C., un Peuple énigmatique a élevé pyramides et temples, sculpté avec une maîtrise inégalée des stèles et des autels, ciselé des pierres de jade, inventé l’écriture hiéroglyphique, avant de disparaître brutalement au début de l’ère chrétienne, sans que l’on sache pourquoi.

La civilisation olmèque accumule les mystères. Nous ignorons pratiquement tout de l’histoire de ce peuple. Seul leur art nous est connu grâce aux haches polies, aux sculptures, aux figurines en jade et aux stèles découvertes dans de nombreux sites. Et ces immenses têtes de basalte, qui constituent une énigme supplémentaire.

Une douzaine d’entre elles ont été retrouvées. Leur taille varie entre 1,60 m et 3 mètres de haut ; leurs poids entre 15 et 30 tonnes. Elles représentent toutes des visages humains au nez épaté, à la bouche lippue et sont coiffées d’une sorte de bonnet, dont une partie retombe sur les côtés.

Ces têtes gigantesques qui n’eurent jamais de corps devaient reposer sur un socle. Ont-elles été créées pour honorer des chefs morts, ou s’agit-il de divinités ou de héros ? Nous l’ignorons.

Et là, comme à Stonehenge, comme à l’île de Pâques, on reste confondu par les prodiges d’énergie et d’ingéniosité qui ont été nécessaires pour transporter ces monolithes, depuis les carrières de basalte distantes d’une centaine de kilomètres jusqu’à leur site actuel…

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre les merveilles du mondde et leurs secrets. Pour plus d’articles sur ces merveilles ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.