L’explosion des réacteurs nucléaires

L’explosion des réacteurs nucléaires

L’explosion des réacteurs nucléaires

Dans cet article nous allons voir: “L’explosion des réacteurs nucléaires”, L’énergie, source mystérieuse qui anime notre quotidien, recèle des secrets captivants. Des formes renouvelables aux technologies nucléaires, elle alimente notre monde moderne tout en présentant des défis complexes. Explorez les mystères de l’énergie et découvrez les clés de son avenir.

L’explosion des réacteurs nucléaires

6 août 1945, tragédie au Japon, tragédie pour le monde entier : un bombardier américain lâche une bombe au-dessus de la ville d’Hiroshima. Une immense lumière jaillit. Un champignon de fumée gigantesque s’élève vers le ciel. La mort s’étend sur la ville. Soixante-dix-neuf mille personnes périssent sur-le-champ, cinquante mille décèdent des suites de la radioactivité qui s’est dégagée de l’explosion. Des milliers d’autres porteront sur leur corps, sur leur visage, dans leur esprit, et jusque dans leur descendance, les traces de cette abomination.

Réacteurs nucléaires et bombes atomiques fonctionnent sur le même principe physique : la fission de f ‘uranium 235 par les neutrons. Aucune centrale nucléaire ne risque pourtant de se trouver jamais soufflée dans pareille catastrophe. Voyons pourquoi.

Quand un neutron vient frapper le noyau d’un atome d’uranium 235, il le brise en deux parties, nous l’avons déjà vu ; en même temps, il libère deux neutrons. Ces deux neutrons, qui possèdent une très grande énergie, viennent à leur tour frapper le noyau d’un autre atome « fissile », ce qui libère deux nouveaux neutrons. Le processus est amorcé, il va se reproduire, jusqu’à épuisement des corps fissiles. Tous ces chocs engendrent une « réaction en chaîne » : le nombre de neutrons ne cesse donc de croître, et celui des noyaux « fissiles » de décroître.

Pour qu’une telle « réaction en chaîne » s’établisse, il faut qu’une certaine masse de matériau fissile, appelée masse « critique », se trouve dans un certain volume de matériau. Dans la bombe atomique, juste avant la déflagration, des explosions chimiques périphériques compriment très fortement cette « masse critique » faite d’uranium 235. La réaction en est d’autant plus violente.

Dans un réacteur, la réaction qui dégage l’énergie nucléaire est contrôlée lorsque cette réaction en chaîne s’établit, elle n’est pas explosive. On dit que la pile « diverge ». La réaction peut cependant s’accélérer accidentellement de façon dangereuse ; dans ce cas ; une partie du « combustible nucléaire » fond et se rassemble dans la pile même. Suivant les réacteurs, soit la masse fondue n’atteint jamais la masse critique : pas de déflagration possible ; soit la masse fondue rejoint cette masse critique : la réaction en chaine provoque alors Ia dispersion du combustible et non son regroupement. Quel que soit le cas, le risque d’explosion est nul.

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre l’énergie et ses secrets. Pour plus d’articles sur l’énergie ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.