L’homme et la fabrication de nouvelles espèces

L’homme et la fabrication de nouvelles espèces

L'homme et la fabrication de nouvelles espèces

Dans cet article nous allons voir: “L’homme et la fabrication de nouvelles espèces”, la nature, toile vivante de biodiversité, nous entoure avec sa splendeur, offrant mystères, équilibre et source infinie d’inspiration.

L'homme et la fabrication de nouvelles espèces

Depuis la plus haute Antiquité l’homme s’est acharné à améliorer le espèces animales et végétales qui lui sont utiles ou agréables à contempler Avec les animaux, cela n’a jamais pu aller plus loin que la création de nouvelles races adaptées à ses besoins. On a sélectionné au cours des temps des races de poules bonnes pondeuses, des vaches laitières dont le lait a une qualité et une abondance remarquables. Ces lévriers au corps élancé et taillé pour la cour étaient soigneusement élevés depuis de centaines d’années en Orient, quand les Croisés en rapportèrent en Europe La sélection a continué, et ils sont devenus de merveilleux coureurs, vedettes des cynodromes

Chez les plantes, l'absence de graines n'est pas un écueil

Avec les végétaux, il est possible de créer des espèces. En fait, ces nouvelles espèces ne sont que des mélanges d’espèces existantes, et, comme telles, elles sont stériles. Cependant, comme les végétaux peuvent aussi se reproduire par bouturage, s’il n’y a pas de graines, cela n’est pas grave.

La clémentine est ainsi le résultat du croisement entre une orange et une mandarine.

Il y a aussi une autre façon de faire apparaître une nouvelle espèce végétale. On peut, par des moyens chimiques, doubler, tripler, quadrupler le programme de chaque cellule. On obtient alors des plantes plus importantes avec des fruits beaucoup plus gros. Les oranges « navel » que vous consommez ont ainsi un quadruple programme ; grosses et juteuses, elles sont les descendantes de petites oranges ridicules, grosses comme des abricots ! Et nous ne nous plaignons pas qu’elles n’aient que de très rares pépins, mal formés.

Une réussite imprévue

Il existe un cas célèbre et amusant, où l’on a réussi à créer une véritable nouvelle espèce végétale, à partir de deux autres, une espèce capable de se reproduire normalement par des graines parfaitement fertiles. Un agronome, en utilisant toutes les recettes connues de la science dans ce domaine, a réussi à obtenir une plante fertile en croisant un chou et un radis. La plante luxuriante fleurit, donne des graines, et sa descendance lui ressemble. On l’a appelée Raphanae brassica, c’est-à-dire le Radis-chou. Mais hélas, contrairement aux espoirs de son créateur, elle a les racines maigriottes du chou, et les petites feuilles du radis !

Plateformes de formations

Zadibridge est un site web très récent et qui contient de nombreux articles divers et variés, ses articles couvrent de nombreux aspects, notamment les sciences, la cuisine et les folklores et les divers cultures lointaines.

Parallèlement, le site Zadibridge offre trois plateformes éducatives, dont deux gratuites. Pour accéder à la plateforme éducative sur YouTube, veuillez cliquer (ici). Cette chaîne contient des produits gratuits, dont la plupart sont des vidéos qui ne donnent pas l’avantage aux enseignants de suivre leurs apprenants. Nous vous proposons également nos documentaires : pour accéder à la chaîne documentaires du site Zadibridge, veuillez cliquer (ici). Et, si vous souhaitez accéder à notre plateforme de formations qui propose différents cours en français, anglais et en arabe merci de cliquer (ici), notre plateforme de formations est une plateforme ciblée, ses produits sont professionnels et leurs prix sont très compétitifs

Des articles similaires:

D'autres Articles:

Un dernier mot

A la fin, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre La nature et ses secrets. Pour plus d’articles sur la Nature ou sur d’autres thèmes, veuillez consulter la page d’accueil.